Le dernier mot aux électeurs guadeloupéens

Urne régionale

Après une campagne électorale rude, l'heure du verdict final est arrivée. Il revient maintenant aux 314 375 électeurs de la Guadeloupe de départager les deux listes qui se proposent à leurs suffrages et désigner celle qui dirigera la Région durant les 6 prochaines années

François-Joseph Ousselin
Publié le , mis à jour le

Dans une heure, les 405 bureaux répartis dans les 32 communes de la Guadeloupe ouvriront leurs portes. La seconde journée de vote pour ce deuxième tour de l'élection régionale pourra commencer.
Les électeurs auront alors à départager les deux équipes en lice, "celle d'Ary Chalus, député-maire de Baie-Mahault, "Changer d'avenir", arrivée en tête au 1er tour et celle de Victorin Lurel, député et président sortant de la Région, "La Guadeloupe toujours mieux", arrivée en seconde position.
Les deux listes se sont particulièrement adressée au cours de cette semaine aux abstentionnistes qui peuvent encore influer sur la décision finale. Ils ne sont en effet que 48% des inscrits à s'être rendus aux urnes. 

Panneaux élections 2ème tour


Guadeloupe 1ère mobilisée en radio, en télé et sur Internet

Et comme au 1er tour, les médias de Guadeloupe 1ère vous permettront de vivre instantanément toutes les circonstances de cette journée d'élection. Dès 8h, les reporteurs de Guadeloupe 1ère La Radio seront présents dans plusieurs bureaux pour décrire l'ambiance de l'ouverture de scrutin. Une ambiance qu'ils vous décriront tout au long de la journée. 

En télévision, dés 13h un point sera fait sur le taux de participation enregistré à midi et sur sa traduction en image sur le terrain. La soirée électorale vous proposera les résultats en temps réel et les 1ers commentaires de la classe politique après la décision du corps électoral.

Enfin sur internet, vous pourrez rejoindre à tous moments nos deux médias radio et télé et vous pourrez participer à notre défi des résultats en nous rejoignant sur ‪#Regionales971‬ ou sur notre site ou encore sur notre pages Facebook.
Autant de raison de vivre cette journée d'élection avec Guadeloupe 1ère