Attentats de Paris : des policiers réclament l'application de l'état d'urgence en outremer.

police.jpg 21 juin 2013
© cc-by Terra Nova Fondation

Le syndicat S.G.P. Police FO réclame la mise en place de l'état d'urgence également dans les départements d'outremer. La menace Jihadiste ne concerne pas que la Métropole. La récente arrestation de trois hommes détenteurs de faux passeports syriens à Sint-Marteen semble le prouver.

Steeve Prudent
Publié le , mis à jour le

Dans la foulée de l'allocution du président de la République François Hollande devant le Congrès des parlementaires réuni à Versailles ce lundi 16 novembre, des voix s'élèvent parmi les policiers pour réclamer l'application de l'état d'urgence décrété par le gouvernement. Décrété par le gouvernement après l'attaque terroristes sur Paris, dans la nuit du vendredi 13 novembre, cette mesure donne, de façon provisoire, des pouvoirs étendus à ceux qui exercent l'autorité publique..
Christian Vainqueur Le secrétaire national d'Unité SGP POLICE-Force Ouvrière, est catégorique : l'Outremer n'est pas hors de portée de la menace qui pèse sur l'ensemble du territoire national. 


Les arrestations de Sint-Marteen sont un avertissement.

Selon Christian Vainqueur, joint par Peggy Robert, l'un des trois hommes arrêtés le samedi 14 novembre à l'aéroport Princess Julianna en partie Hollandaise de Saint-Martin avec de faux passeports syriens, faisait l'objet d'une fiche "S". C'est à dire qu'il était connu et sous surveillance des autorités françaises pour radicalisation. En provenance d'Haîti, Il a été arrêté à Sint-Marteen (Partie Hollandaise de Saint-Martin), alors qu'il tentait de se rendre aux Etats-Unis. C'est la preuve selon le secrétaire national d'Unité SGP Police-FO, que notre région doit faire l'objet d'une vigilance toute particulière.

Christian Vainqueur

Christian Vainqueur : Secrétaire national du Syndicat Unité SGP POLICE-FO