Rénovation urbaine de Grand-Camp aux Abymes: la mairie réagit!

La rénovation urbaine à Grand Camp aux Abymes
© Olivier Lancien. | Conférence de presse du maire des Abymes, Eric Jalton, pour apaiser les protestations dans le dossier de la rénovation urbaine de Grand Camp

La ville des Abymes a tenu une conférence de presse, mardi, pour expliquer les programmes de rénovation urbaine. Eric Jalton, le maire, a voulu lever les doutes concernant plus spécifiquement le lotissement Myosotis et le Shape Up Nubret, une salle de sport concernée par les travaux, à Grand Camp. 

Olivier Lancien. Publié le

Eric Jalton, le maire des Abymes ne veut pas laisser dit-il des querelles politiques mettre à mal la rénovation urbaine des Abymes, et spécifiquement à Grand Camp. Il y a quelques jours, des résidents de la cité des Myosotis, et les responsables d'une salle de sport bien connue, non loin, ont formulé leur inquiétudes quand au relogement, au déplacement et aux indemnisations.
 

La Rénovation Urbaine des Abymes

Eric Jalton, le maire des Abymes explique que la mairie marche de concert avec les résidents concernés par la rénovation urbaine.
Le maire de la ville, Eric Jalton, sur le terrain
© Olivier Lancien. | Eric Jalton, le maire des Abymes (au centre), Teddy Foule, élu délégué au relogement (à gauche), Josette Jerpan, élue de proximité du quartier de Grand Camp (à droite).



La rénovation urbaine des Abymes: une relation mairie, opérateur immobilier, résidents des Abymes

Un foncier qui va prendre de la valeur insiste la municipalité, et tout est fait, dans la procédure mise en place, pour que chacun négocie son dossier. C’est du cas par cas, presque du sur-mesure. Plusieurs phases jalonne le processus. Une première prise de contact, l'explication du projet, une rencontre avec le résident concerné, la définition de son projet, les propositions... 
 

Les promoteurs immobiliers partenaires de la rénovation urbaine

Hubert Legeay, directeur général de la SIG, la société immobilière de la Guadeloupe.
Les chantiers sont répartis sur tout le territoire de la ville des Abymes.
© Olivier Lancien. | Une illustration d'un chantier dans le cadre de la rénovation urbaine aux Abymes, ici à Grand Camp

Ces manifestations de mécontentement ou d’incompréhension sont normales dans une rénovation d’une telle ampleur : 500 millions d’euros. Les dossiers de rénovation ont été signés en 2009 pour la ville des Abymes. La Ruzab, et la rénovation urbaine de Pointe-Pitre (ville à proximité des Abymes) représentent de gros chantiers en France. 
 

Les incompréhensions sont normales dans de tels dossiers

Laurent Boussin, directeur général de la Semag, la société d'économie mixte d'aménagement de la Guadeloupe

La cité des Myosotis représente 29 situations individuelles, les opérateurs chargés de la rénovation ont déjà reçu 27 réponses.

Voir aussi :