Produire pour développer la filière banane

mouvement ouvrier de la banane
© L. Théatin

Le groupement des bananiers a décidé de prendre le gouvernement au mot : Ils demandent au ministre mais aussi à la Région, de les soutenir dans leur souhait d'augmentation des quotas de production, avec en perspectives non négligeables, des créations d'emplois dans ce secteur

François-Joseph Ousselin
Publié le , mis à jour le

Quand ils avaient rencontré le ministre, Stéphane Le Foll, les planteurs de banane n'avaient pas manqué de lui demandé de les appuyer pour que leur quotas d'exportation soient relevés de 23 000 tonnes afin de leur permettre de produire plus et développer leur secteur. Le ministre avait alors indiqué que cela relevait de la commission européenne. Pour les professionnels de la filière banane, ce relèvement des quotas pourrait permettre de créer  d'ici 5 ans  au moins 500 emplois!.  Le groupement des planteurs  demande aux instances européennes, nationales et régionales le feu vert pour atteindre d'ici 2020 la commercialisation de 100 000 tonnes en Europe.