Handicap: l'agenda d'accessibilité programmée

Les AD'ap, les agendas d'accessibilité programmée sont lancés en Guadeloupe
© Olivier Lancien. | Les entreprises obtiennent un délai pour se mettre aux normes afin d'accueillir les personnes handicapées

Les entreprises françaises ont eu jusqu’au 27 septembre dernier pour déposer leur AD’ap, leur agenda d’accessibilité programmée. Ces agendas leur permettent de se mettre aux normes pour accueillir les personnes à mobilité réduite ou porteuses de handicaps, selon un échéancier.

Olivier Lancien. Publié le , mis à jour le

Les entreprises et les administrations doivent se mettre aux normes pour accueillir les personnes à mobilité réduite ou porteuses d’un handicap visuel ou auditif.

Les entreprises françaises cumulent plus de 10 ans de retard. De guerre lasse, le gouvernement a prévu de nouveaux délais, mais il faut avoir déposé votre agenda d’accessibilité programmée. L’AD’ap, ce document permet aux entreprises de planifier les travaux obligatoires. L’ordre des architectes de la Guadeloupe a participé à la sensibilisation des entreprises et offre même un appui technique.

 

L'ordre des architectes de la Guadeloupe aide les entreprises à se mettre aux normes

Didier Bergen, le président de l'ordre des architectes de la Guadeloupe, avec Christelle Martial.

 

Selon nos informations la DEAL, la direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement aurait reçu plusieurs centaines de dossiers d’entreprises guadeloupéennes. Du côté de la chambre de commerces et d’industries des îles de Guadeloupe c’est plus d’une centaine. 
 

La CCI des îles de Guadeloupe a incité les entreprises adhérentes à déposer leur AD'ap

Thierry Romanos, vice-président de la CCI IG et président de la commission accessibilité universelle de la chambre de commerce et d'industrie des îles de Guadeloupe.



Un nouveau délai inacceptable selon les associations de personnes à mobilité réduite
 

Les associations de personnes à mobilité réduite ou atteintes de handicaps ne décolèrent pas. Il s’agit encore de retarder les mises aux normes. Ces mises aux normes sont indispensables pour gommer les inégalités dans la société française. 
 

Les AD'ap représentent un net recul pour les associations de personnes porteuses de handicaps

Solange Leblanc la présidente de l’association « Soleil Kléré nou », association de personnes à mobilité réduite.


La Chambre de commerce et d'industrie des îles de Guadeloupe a bien compris le sentiment de ces associations de personnes à mobilité réduite ou porteuses de handicaps. Elle affirme qu'au contraire ces AD'ap vont permettre aux entreprises et aux commerces de se mettre aux normes progressivement. 

La Chambre de commerce et d'industrie des îles de Guadeloupe et les AD'ap

Thierry Romanos, vice-président de la CCI IG, indique ces ces agendas d'accessibilité programmée vont permettre aux entreprises et aux commerces de gommer les inégalités entre valides et non valides.

 

La CCI a recruté des ambassadeurs de l’accessibilité pour inciter les entreprises guadeloupéennes à se mettre aux normes afin de gommer ces inégalités entre valides et non valides.

Voir aussi :