Journées européennes du patrimoine

Guadeloupe 1ère - la station
Vue aérienne de Guadeloupe 1ère

Les 32ème journées européennes du patrimoine débutent aujourd’hui dans la plupart des communes de la Guadeloupe, à l’instar de l’hexagone. « Patrimoine du XXIème siècle une histoire d’avenir » le thème de cette édition 2015.

Olivier Lancien. Publié le , mis à jour le

Un programme riche et varié pour ces deux jours. Selon le programme officiel, il y a plus de 88 manifestations en Guadeloupe et île du Nord, Saint-Martin et Saint-Barthélemy. 

Officiellement ces 2 journées du patrimoine débutent samedi 19 septembre, mais plusieurs manifestations commencent aujourd’hui. « Le patrimoine du 21ème siècle, une histoire d’avenir » Les organisateurs veulent insister sur le patrimoine qui se crée actuellement. Celui qui sera une référence pour les prochaines générations. Les enjeux du changement climatique influenceront aussi ce rendez-vous culturel. Pratiquement toutes les communes de Guadeloupe organisent des portes ouvertes. 


Le traditionnel, toujours au goût du jour

Le patrimoine traditionnel à l’honneur par exemple à Anse Bertrand avec la Mahaudière un site agro-industriel du 18ème siècle, riche en histoire. Un domaine sucrier nous expliquera le processus de transformations de la canne à sucre: l’habitation Bellevue à Baillif. A Capesterre de Marie-Galante la grotte du Morne Rita sera aussi ouverte. Le musée Gerty Archimède à Basse-Terre, mettra l'accent sur l'action citoyenne, politique et juridique de la première femme avocate de la Guadeloupe et de France en 1939.


Le débat de la Cop 21 en ligne de mire 

La conférence mondiale su le climat doit se dérouler à Paris, en décembre prochain. Cette Cop 21 influence ces 32ème journées européennes du patrimoine. Fleur Pèlerin, la ministre de la culture et de la communication y fait référence dans l'éditorial du bulletin officiel de ces journées. La Guadeloupe démontre son excellence dans le domaine du développement durable. 

La géothermie à Bouillante mettra en avant la première industrie de production d'énergie propre de ce style dans la Caraïbe, aujourd'hui, un exemple. L’indigoterie à Grand-Bourg va démontrer le savoir-faire séculaire  en matière de pigmentation naturelle. Que dire de l’arboretum de Montebello Petit-Bourg, ou encore de l’écomusée de Sofaia à Sainte-Rose. 


Les technologies innovantes: patrimoine du futur


Les technologies du 21ème siècle sont aussi de la partie. Elles seront sans doute le patrimoine des futures générations. La médiathèque Raoul Georges Nicolo au Gosier, du nom de ce grand inventeur guadeloupéen. Aux Abymes, le 1er aéroport d’outre-mer, Guadeloupe Pôle Caraïbes, saura séduire un public nombreux pour sa première participation, à ces journées européennes. Un rendez-vous incontournable : votre chaine de radio, télévision et internet "Guadeloupe première" vous proposera de découvrir l’audiovisuel. Une immersion dans la mémoire du passé, l'actualité du présent et les grandes réflexions du futur.   

Demandez le programmes des ces journées européennes du patrimoine avec la revue de la Drac, la direction des affaires culturelles de la Guadeloupe: 

 

La Drac, la Direction des affaires culturelles de la Guadeloupe présente la plupart des manifestation des JEP

 

L'actu en vidéo

Les impressions du vainqueur Maxime Urity Pro Immo