L'équipe de France féminine est en Guadeloupe

Judo 1

Après les derniers mondiaux en août dernier, les tricolores ont tombé le kimono et embarqué leur balluchon pour une tournée aux Antilles -Guyane. Elles terminent par la Guadeloupe qu'elles saluent, dès leur descente d'avion, par une conférence de Presse au CREPS.

Ori MENEL Publié le , mis à jour le

vingt-six ans que le judo national ne s'était rendu en Guadeloupe. On comprend mieux alors la satisfaction exprimée par Jacky NOC, le Président de la Ligue Locale, d'accueillir les héroïnes des récents mondiaux dont elles reviennent toutes auréolées à titres divers. Grévisse Emane et Clarisse Agbegnenou ont conquis le titre respectivement en moins de 70 et moins de 63 kilos. Tandis qu'Amandine Buchard (de souche Martiniquaise) s'est offerte le bronze des moins de 48 kilos. Même métal pour l'originaire de Guadeloupe, Fanny -Estelle Posvite, en moins de 70 kilos. Les françaises occupent donc deux marches  de ce même podium.
Ce déplacement est initié par la triple championne du monde et championne olympique, Lucie Décosse qui a voulu ainsi emmener ses camarades sur les territoires de ses premiers exploits, depuis l'époque où elle prenait part aux compétitions inter-régionales au sein de la sélection de Guyane.
La championne Guyanaise accompagne la délégation où figurent tout de même trois hommes. Vincent Limare qui combat en moins de 60 kilos et double champion de France 1ère division. L'entraîneur national des féminines Larbi Benboudaoud ne quitte pas ses filles même en villégiature, tout comme Fred Lecanu, reconverti en coordonnateur depuis sa retraite des tatamis.
Ces représentants du haut niveau du judo français vont notamment prendre part aux activités mises en place à l'occasion de la 6ème édition du salon du sport. Evènement présidé par Luc Lérus et parrainé par le champion cycliste Boris Carène.