Capesterre-de-Marie-Galante, "ville morte"

Capesterre de Marie-Galante Ville morte
© M Ponet

Journée « ville morte » ce jeudi à Capesterre-de-Marie-Galante. La municipalité et les socioprofessionnels de la commune veulent dire ainsi leur colère, face aux nuisances provoquées par les algues sargasses, qui envahissent le littoral depuis maintenant plus d’un an.

FJO & J. Champion & M. Ponet Publié le , mis à jour le

Une initiative du Conseil municipal et des socioprofessionnels de la commune, qui veulent ainsi dire leur ras-le-bol et leur colère face aux nuisances provoquées par l’invasion des sargasses, ces algues brunes qui s’échouent sur le littoral depuis plus d’un an. Leur présence et l’hydrogène sulfuré que dégagent ces algues quand elles se dégradent, pourrissent la vie des habitants et font fuir les touristes. Pour le maire de la commune, il est urgent de trouver des solutions à ce fléau, en commençant par mettre en œuvre les mesures promises. 


CMG 2

 Plusieurs personnes ont déjà été intoxiquées. Deux d’entre elles ont même été admises à l’hôpital, selon le docteur Stéphane Catonni, le seul médecin de la commune, qui qualifie aujourd’hui la situation d’intenable. Car ces émanations provoquent des irritations diverses. 
 

CMG5
CMG 1