Restaurants ambulants sous contrôle

Roulottes

La DIECCTEet la DAAF mènent une série de contrôles chez les marchands ambulants, dans les restaurants ou encore dans les centres de loisirs. Les services vérifient si la loi et les règles élémentaires sont respectées. Ils n’ont pas été au bout de leur surprise et ce n’est pas fini…

FJO & Franck Aristide Publié le , mis à jour le

Des dizaines de kilos de lambis de provenance douteuse, pêchés et conditionnés en toute opacité, des produits avariés stockés, des caisses de glace en guise de réfrigérateurs, des établissements sans eaux courantes avec des cuisines quasiment jamais nettoyées. Ce sont les principaux manquements en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire constatés lors des contrôles à la fois chez les marchands ambulants mais aussi dans des restaurants. Mais sur les questions purement juridiques, les inspecteurs  de la DIECCTE (la direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation du travail et de l’emploi) et de la DAAF (la direction de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt) ont aussi découvert de nombreux dysfonctionnements avec des établissements purement et simplement pas déclarés auprès des services vétérinaires, du travail illégal ou encore des locaux non conformes du sol au plafond.

suite de roulottes
© Ti blog an nou


Des infractions plus mineures ont aussi été constatées : des consommateurs trompés avec des produits vendus pour ce qu’ils ne sont pas ou encore des défauts d’affichage de prix. Au total pour le moment : 5 restaurants ont été contraints à la fermeture administrative, 29 injonctions à se mettre en conformité sans délai ont été formulées, 75 avertissements pour infraction mineure ont été comptabilisés et quelques procès-verbaux ont été dressés. Mais le bilan pourrait encore s’alourdir d’ici la fin de l’opération dans 15 jours.