Une saison bien sèche et quelquefois pluvieuse

Rivière à sec

Les pluies tombées hier vont faire du bien aux cultures agricoles, mais, on l’a dit, elles restent nettement insuffisantes pour rétablir l’humidité des sols. Et selon les prévisions de Météo France, le temps sec va de nouveau s’installer sur l’archipel.

François-Joseph Ousselin
Publié le , mis à jour le

cette sécheresse a déjà provoqué beaucoup de dégâts. Dans la région de Saint-François, par exemple, des parcelles entières de cultures maraîchères ou vivrières ont dû être abandonnées. Car, non seulement l’eau d’irrigation est rationnée, mais les exploitations situées en bout de réseau ne sont pratiquement jamais alimentées. Une situation qui se répète tous les ans. 

Yannick Bordey, conseiller technique à la SICACFEL, la SICA caribéenne de fruits et légumes ont dû être abandonnées. Car, non seulement l’eau d’irrigation est rationnée, mais les exploitations situées en bout de réseau ne sont pratiquement jamais alimentées. Une situation qui se répète tous les ans. 

Bordey

bordey 2


Et parmi les zones les plus touchées par l’actuelle sécheresse : la Côte-sous-le-Vent, où la végétation est littéralement grillée. Les productions agricoles de la zone souffrent du rationnement de l’eau d’irrigation. Exemple, avec le verger de l’Assofwi (l’Association des producteurs de fruits), installé section Bel-Air à Vieux-Habitants, et qui abrite de multiples espèces d’arbres fruitiers. 
Jean Joséphine, chef d’équipe des ouvriers de l’Assofwi, au micro de Josiane Champion 

Joséphine