L'affaire Gerty David de retour devant les tribunaux

Tribunal de Basse-Terre
© 4LP | Au Palais de Justice de Basse-Terre

Ouverture aujourd’hui à Basse-Terre du procès en appel devant la cour d’Assises de Joel Guillaume, le commanditaire présumé du meurtre de Gerty David. 

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

En août 2006, cette jeune Gourbeyrienne de 38 ans a été retrouvée morte à Trois-Rivières. L’enquête a démontré qu’elle avait été sauvagement violentée avant d’être assassinée.
L’homme dans le box des accusés ce matin, n’a été que tardivement inquiété pour son rôle supposé dans cette affaire.

Un marathon judiciaire

Cette affaire a quelque chose du marathon judiciaire… Depuis les faits, en août 2006, plusieurs audiences ont eu lieu… Tout d’abord, seul deux hommes, ont été inquiétés.
Leur rôle ne fait que peu de doute, puisque Cédric Télémaque et Julian Bruno ont reconnu avoir violé et tué la victime… Pour autant, leur procès en 2010 avait été suspendu, pour un complément d’enquête, à la demande des parties civiles … Un doute subsistait sur le rôle d’un troisième homme, Joël Guillaume (dit Jo l’Indien), décrit par la partie civile comme le commanditaire du meurtre.
Finalement, à la reprise du procès, en février 2014, il s’est retrouvé lui aussi dans le box des accusés. Au final, la cour d’assises a déclaré les trois hommes coupables des faits qui leur étaient reprochés. Julian Bruno a été condamné à la prison à perpétuité, assortie d’une période de sûreté de 20 ans,  Cédric Télémaque et Joël Guillaume à 30 ans de prison avec une peine incompressible de 20 ans.

Le seul à faire appel

Des 3 hommes, seul « Jo l’indien » a décidé de faire appel de sa condamnation… Son procès prévu en novembre 2014 a finalement dû être repoussé à cette semaine à cause de la grève des avocats.
Particularité supplémentaire de cet examen en appel : puisqu’aucun des protagonistes n’est  incarcéré en Guadeloupe, Il a fallu faire venir les 3 hommes des prisons de la Guyane pour Julian Bruno, de Sainte-Geneviève des Bois pour Cédric Télémaque et de Fresnes pour Joël Guillaume.
Les débats sont prévus sur toute la semaine.