Annonces de François Hollande pour la Guadeloupe

Discours F. Hollande
© Guadeloupe 1ère | François Hollande s'adressant aux élus de Guadeloupe, lors de son discours au Palais des sports du Gosier

Arrivé ce soir, chez nous, le Président de la République a rencontré les élus guadeloupéens au Palais des sports du Gosier. Il a profité de son discours pour faire des annonces importantes pour le département notamment sur des questions de santé.

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

Dans un discours de près de 40 minutes, le Président de la République a mis le doigt sur les principaux enjeux du département : emploi, santé, université, énergies renouvelables...
Autant de questions auxquelles il a apporté plusieurs solutions dont voici quelques exemples...

L'Université des Antilles 

Tout d'abord, sur le dossier de l'Université des Antilles. François Hollande a annoncé un effort complémentaire pour l'installation de l'entité, de 750 000 euros comme gage de la volonté du gouvernement de réussir cette l'U.A. "Vous avez le devoir de faire vivre dans l'unité et dans le rassemblement, l'Université des Antilles".

La jeunesse

Pour venir en aide à la jeunesse en difficulté, le chef de l'Etat a également annoncé l'élargissement de la "Garantie Jeunes". Il s'agit d'un "dispositif fondé sur le "donnant-donnant" qui octroie une allocation aux 18-25 ans dans le cadre d’un parcours intensif d'accès à l'emploi et à la formation". Autre mesure pour la jeunesse, la création d'une troisième école de la deuxième chance, au Moule. Une école qui recevra une enveloppe de 700 000 euros de l'Etat. 
Les jeunes sportifs n'ont pas été oubliés... Un plan de labelisation des pôles sportifs de haut niveau, qui permettront aux jeunes guadeloupéens de poursuivre leur parcours scolaire sans avoir à quitter le département. 

La reconstruction du C.H.U. 

François Hollande a également annoncé l'agrément définitif du ministère de la santé, du projet de reconstruction du C.H.U. L'Etat s'est engagé à financer le nouvel établissement à hauteur de 600 millions d'euros. 

Le cyclotron

Enfin, annonce surprise... Après avoir accordé l'implantation du cyclotron, pour lequel Guadeloupe et Martinique étaient candidats, sur l'île soeur, le Président Hollande a déclaré contre toute attente, que l'Etat autorisera le cyclotron également en Guadeloupe. Autorisation importante car l'agrément de l'administration gouvernementale est indispensable pour l'installation d'un tel appareil sur un territoire. Cyclotron qui sera en partie financé par l'Etat.