Arrivée de "Charlie Hebdo" en Guadeloupe

Charlie Hebdo en Guadeloupe
© Rémi Defrance-Guadeloupe 1ère

Ils l'attendaient avec impatience... C'était le grand jour pour les lecteurs de Charlie Hebdo... L'exemplaire "d'après" qui s'est écoulé à plus d'1,9 million d'exemplaires dans l'Hexagone est arrivé ce matin, dans le département. 

Maryline Plaisir et Yasmina Yacou Publié le , mis à jour le

Ils se sont levés aux aurores pour obtenir le précieux numéro… Et dès l'ouverture, librairies et points de vente ont été pris d'assaut. 

Des aficionados et des novices de l'esprit Charlie


Ils sont lecteurs fidèles ou lecteurs d'un jour, et tous souhaitaient feuilleter ce nouvel exemplaire. Certains l'avaient réservé, d'autres comptaient sur leur bonne étoile, avec plus ou moins de succès. 
A peine payé, impossible d'attendre de rentrer à la maison pour découvrir les dernières illustrations. "Les dessins, les critiques, l'humour, tout est la..." racontait un client matinal, presque rassuré. Dans la foulée, un autre acheteur se présente dans cette librairie de la Marina de Pointe-à-Pitre pour retrouver "Charlie Hebdo, qui a accompagné de nombreux Français dans leur jeunesse".
Parmi les lève-tôt, quelques uns achètent pour avoir un souvenir de ce cet événement qui a marqué la population.  
Pour la plupart, acheter le magazine est un acte militant. Même si tous n'apprécient pas les fameuses caricatures, ils restent profondément attachés à la liberté d'expression. De plus, c'est également pour eux, un bon moyen d'aider et de soutenir la rédaction de l'hebdomadaire. Pourtant, tous n'ont pas eu la chance de trouver le précieux numéro. 

Seulement 150 exemplaires distribués


Ils se sont écoulés comme des petits pains... 150 exemplaires de l'hebdomadaire satirique, Charlie Hebdo, ont été distribués dans la majorité des points de vente du département. Aussitôt distribués, aussitôt achetés. Les librairies ont, pour l'instant reçu le même nombre d'exemplaires qu'à l'accoutumée. Ce qui a surpris quelques clients malchanceux. D'autres numéros suivront dans les prochains jours, pour faire face à la demande importante. Plus de 800 réservations ont été faites dans tout le département.