Fin de calvaire pour un groupe de voyageurs guadeloupéens

A l'aéroport Pôle Caraïbes
© clp

Le groupe a passé plusieurs heures dans l’incertitude hier, entre les aéroports de San Juan, à Puerto- Rico et Pôle Caraïbes. Leur retour ne prévoyait pas un atterrissage en Guadeloupe.

Julien Babel Publié le

Absence d’autorisation

Tout remonte à l’absence d’autorisation à Air Antilles pour la destination Puerto- Rico. Les autorités américaines avaient notifié un refus il y a quelques semaines.

150 euros supplémentaires
Le groupe s’était déjà mobilisé la semaine dernière devant l’agence de voyage située à Baie- Mahault. Le voyagiste demandait 150 euros supplémentaires par passager afin qu’ils puissent partir. Finalement un accord avait été trouvé avec la compagnie Seaborne Airlines.
Au retour leur billet ne prévoyait pas un atterrissage en Guadeloupe
Après de longues discussions et négociations, les vacanciers sont arrivés très tard en Guadeloupe.
Ecoutez le témoignage de Sylvaine, l’une des vacancières :

Sylvaine/ témoignage voyage galère

(Propos recueillis par nicolas Ledain)