Carburants : hausse des prix en juillet

pompe à essence dans une voiture
© J.Babel

Le décret n° 2013-1314 du 27 décembre 2013 prévoit que les prix des produits pétroliers et du gaz sont révisés chaque mois en fonction de l’évolution des cours et de la parité monétaire euro/dollar constatées lors du mois précédent. Retrouvez les tarifs du mois de juillet.

Julien Babel Publié le , mis à jour le

Les prix à compter du 1er juillet

Super sans plomb : 1,58€/litre, soit + 4 centimes par rapport à juin
Gazole route : 1,36€/litre, soit + 2 centimes par rapport à juin
 
Pour la bouteille de gaz de pétrole liquéfié de 12,5 kg, le prix maximum est fixé à 20,63 € au lieu de 20,30 en juin, soit une hausse de 0,33 €.


Evolution du marché en juin 2014

Hausse de la moyenne des cotations du pétrole brut (Brent) de +1,6 %
Cette tendance continue à s’expliquer essentiellement par le fait que la plus grande partie de la capacité libyenne est hors service (raffineries et production de gaz) et par les tensions entre la Russie et l’Occident au sujet de l’Ukraine.
 
Hausse de la moyenne des cotations du super de +2,9 % et quasi stabilité de celle du gazole (-0,4 %)

La hausse observée sur le super s’explique par le contexte international (Libye, Ukraine), qui réduit l’offre mondiale de produits pétroliers.

Hausse de la moyenne des cotations du butane de +2,4 %
Cette hausse s’explique essentiellement par la baisse de la production libyenne.

Le dollar augmente de +1,4 % face à l’euro : le cours moyen de l’euro par rapport au dollar est passé de 1,378 en mai à 1,358 en juin.
Ces éléments, qui constituent des facteurs exogènes, entraînent une hausse générale du prix des produits pétroliers, qui se répercute différemment selon les territoires, mais également en métropole. Il est à noter, toutefois, que sans la réforme introduite par le décret du 27 décembre 2013, ces prix seraient supérieurs de 2 à 4 centimes par litre.