Immigration : les condamnations

verdict justice
© VERDICT-T

Les quatre Haïtiens impliqués dans le réseau d'immigration clandestine démantelé en février dernier ont été condamnés hier par le tribunal correctionnel de Poite-à-Pitre.

Julien Babel Publié le , mis à jour le

Arrêtés après une année d'enquête, les quatre hommes âgés de 26 à 36 ans étaient poursuivis pour aide à l'entrée, à la circulation et au séjour irrégulier d'étrangers en France en bande organisée.
Ils récupéraient par bateau les candidats à l'immigration illégale à Trois-Rivières et ils leur trouvaient également un logement .
Deux d'entre eux avaient été interpellés en flagrant délit alors qu'ils venaient de récupérer 21 clandestins. Le passeur qui les avait amené en canot, depuis la Dominique avait réussi à s'enfuir.


Des peines de 3 à 5 ans

Le principal co-accusé, Jean Louis a été condamné à 5 ans de prison dont 18 mois avec sursis, et 5000 euros d'amende. Même condamnation pour Widberley Prédestin et Ismick Premier. Le dernier comparse, Jean Vil écope de 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis et 3000 euros d'amende.
Tous sont maintenus en détention


Plusieurs débarquements par an

La Police Aux Frontières estime que ce réseau aura mené plus d'une trentaine de débarquements en un an.
Entre 500 et 600 clandestins auraient visiblement pu entrer dans le département ainsi.