Nouvelle nuit agitée à La Boucan, Sainte-Rose

la boucan, maps
© maps

La nuit a de nouveau été agitée au Pont de La Boucan à Sainte-Rose, où le « collectif de défense mobile » a bloqué la circulation. Objectif : dénoncer les injustices foncières en Guadeloupe. Le Pont est accessible seulement depuis 4h ce matin.

Catherine Le Pelletier
Publié le , mis à jour le

Blocage total

Alors qu’ils avaient déjà bloqué la circulation hier matin sur le Pont de la Boucan et sur la RN2 à l’aide de barrages faits notamment de pneus enflammés, les manifestants du « Collectif de défense mobile » ont remis ça la nuit dernière. Toute la nuit, des échanges musclés ont eu lieu entre les manifestants et les forces de l’ordre. Les barrages ont été dressés en fin de soirée, carcasses de voitures enflammées, tessons de bouteilles… tout était bon pour bloquer toute circulation sur le Pont.
Sur place, des fourgons de gendarmerie ont eu à faire face à la détermination des manifestants. La circulation n’a été rétablie qu’au petit matin de ce mardi 26 novembre.


D'autres actions à venir

Le collectif de défense mobile entend se mobiliser régulièrement pour dénoncer les injustices foncières en Guadeloupe. Il s’insurge également contre le silence des femmes et des hommes politiques en matière de foncier. Il met l’accent sur les situations alarmantes qu’il y a dans plusieurs communes de Guadeloupe, notamment à Sainte-Rose, Lamentin, Petit-Canal, Anse-Bertrand….  Le collectif annonce en même temps, d’autres actions « surprises ».