Gaz et briquet : il voulait tout faire péter aux Abymes

Les abymes
© maps

On a évité le pire à Boisripeaux, au Abymes, lorsqu'un homme d'une quarantaine d'années a menacé de tout faire sauter à l'aide d'une bonbonne de gaz et d'un briquet. Maîtrisé, il a été d'abord conduit au CHU, avant d'être placé au Commissariat central de Pointe-à-Pitre/Abymes

Catherine Le Pelletier
Publié le , mis à jour le

Alerte des voisins

Cela se passe à Boisripeaux, aux Abymes, en plein jour, hier après-midi. Les pompiers, dont la caserne se trouve à proximité, ont été appelés pour circonscrire un feu dans une résidence, près de la poste. Mais en fait, c’est le GIGN qui a réglé l’affaire : un quadragénaire, furieux, avait dans une main un briquet et dans l’autre, une bonbonne de gaz. Il voulait « tout faire péter ». La cause : son tuteur ne lui a pas donné l’argent qu’il espérait. 


Sous contrôle

Manifestement faible psychologiquement, il a réussi à être maîtrisé. D’abord conduit au Centre Hospitalier de Pointe-à-Pitre, pour examiner si son état mental le permettait, il a ensuite été amené au Commissariat central de Pointe-à-Pitre/Abymes, en garde à vue, pour le moment. 
Cet incident met au jour une nouvelle fois les dérives pratiquées par ceux qui sont à la marge d’une société qui, aujourd’hui, ne sait plus comment résorber ces débordements dont les auteurs sont autant de danger pour les autres que pour eux-mêmes.