Trois braqueurs arrêtés à Baillif

hélicoptère de la gendarmerie -jpeg
© cc-by olivier cabaret

Ce matin, trois individus ont commis une série de vols avec violence à Deshaies et Bouillante. Ils ont été vite interpellés par la gendarmerie.

Eline Ulysse (Stagiaire)/Catherine Le Pelletier Publié le , mis à jour le

Vols et course poursuite

On croyait la vague de violence atténuée. Il  n’en est rien.  Ce matin,  trois individus ont opéré en commettant des vols avec violence.Cagoulés et munis de coutelas et d’armes de poing, les braqueurs  réalisent deux premiers  vols, chez un particulier aux alentours de 8 heures  dans la commune de Deshaies.  Les malfrats ne s’arrêtent pas là. Cinquante minutes plus tard, ils s’attaqueront  à un autre domicile à Bouillante. Comme butin, ils emportent  bijoux, argent  et appareils multimédia.


Premier barrage : les bandits traversent

Avertis rapidement, les forces de l’ordre mettent en place un premier barrage. Les trois individus  arrivent à passer  à travers les mailles du filet. S’ensuit alors une course poursuite avec les militaires. Les voleurs seront interceptés sur le territoire de Baillif, dans un cul de sac, à proximité d’un gîte.  Les  3 braqueurs, âgés d’une vingtaine d’années, sont actuellement  placés en garde en vue et entendus par la brigade de Saint-Claude.

Un dispositif important

Lors de cette opération d’arrestation, les militaires ont déployé un important  dispositif. Sur terre, une vingtaine d’hommes  a été mobilisée. L’hélicoptére de la gendarmerie et une équipe cinophile ont renforcé le dispositif.  Le Capitaine Evain de la gendarmerie  de Saint-Claude, contacté par téléphone, rappelle que la configuration de Basse-Terre offre peu de possibilités aux  cambrioleurs de s’enfuir. Une configuration qui  facilite l’interpellation des individus par les forces de l’ordre. Les trois braqueurs seront déférés demain devant le parquet de Pointe-à-Pitre. Un des trois jeunes individus est défavorablement  connu des services de police.


Espoir d'un retour au calme

Avec l'arrestation de ces trois braqueurs, l'enquête déterminera s'ils sont impliqués dans d'autres braquages ou non. Reste à trouver les auteurs de tous les braquages qui se sont multipliés en Guadeloupe depuis quelques mois. Eric Jalton, député-maire, s'est très vite manifesté après l'arrestation des fuyards. Voici son communiqué :