France-Antilles dans la tourmente Tapie ?

Bernard Tapie au 20h de France2
© France Télévisions | Bernard Tapie au 20h de France 2

C’est le quotidien Le Monde qui l’a révélé : les biens de Bernard Tapie font l’objet d’une saisie. L'ordonnance du juge a été prononcée depuis le 28 juin dernier. Bernard Tapie avait acheté le groupe Hersant et donc France Antilles et France Guyane.

Catherine Le Pelletier
Publié le , mis à jour le

Saisies immobilières et non immobilières

C’est la suite de l'affaire du Crédit Lyonnais dans laquelle Christine Lagarde, actuelle patronne du FMI a été entendue.  Bernard avait obtenu 405 millions d’euros. La fortune de Bernard Tapie est aujourd’hui se compte pratiquement en milliard d’euros. Selon le quotidien Le Monde, Bernard Tapie et sa femme Dominique sont détenteurs de quelques 15 comptes en banque dont certains sont domiciliés à Monaco. C’est le 28 juin dernier que les juges ont procédé aux saisies de divers biens, dont des assurances vies, des parts sociales dans un hôtel particulier à Paris, une villa à St Tropez.

 

Bernard Tapie avait déjà réagit sur les media, quant à sa mise en examen, mais il n'était pas encore question de la saisie de ses biens. Son fils, Laurent, a monté un site dans lequel il donne ses explications. 









Les journaux dans le lot

A l’époque, d’aucuns affirmaient que Bernard Tapie avait voulu acheter des titres de presse pour assoir une campagne politique qu’il voulait mener. Aujourd’hui, cette perspective politique –si tant est qu’elle ait existé- semble délicate. En effet, le journal le monde précise que : « les juges ont également demandé l’avis du parquet pour saisir six comptes bancaires, un contrat d’assurance-vie de 180 millions d’euros détenu par la holding Groupe Bernard Tapie domiciliée à Bruxelles, et même les parts de l’homme d’affaires sur la SA Groupe Hersant Media, les journaux La Provence et Nice-Matin, rachetés par M. Tapie ».  Les titres France-Antilles Guadeloupe, France-Antilles Martinique et France-Guyane ne sont pas précisés, mais font bien partie de la manne Tapie. 

Le 1er juillet, Bernard Tapie était l'invité du JT de France 2. Il n'a pas été question des saisies. Il parle de l'ouvrage qu'il vient de faire publier : 
Ce contenu n'est plus disponible