la Guadeloupe repasse en orange

A Pointe-à-Pitre en fin d’après-midi, on notait une amélioration du temps
© CLP | A Pointe-à-Pitre en fin d’après-midi, on notait une amélioration du temps

Après un week-end particulièrement pluvieux et un passage en vigilance rouge dimanche, la Guadeloupe repasse en vigilance orange en soirée. La prudence reste de mise.

Catherine LE PELLETIER Publié le , mis à jour le

Communiqué de la Préfecture :

LA GUADELOUPE REPASSE EN VIGILANCE ORANGE 
BILAN DES FORTES PLUIES SURVENUES DANS LE SILLAGE DE LA TEMPËTE «RAFAEL»


Durant ces 2 derniers jours, la Guadeloupe a été confrontée à un épisode pluvio-orageux de très forte intensité dû au passage sur l’arc antillais d’une onde tropicale qui a évolué en dépression tropicale baptisée « Rafaël ». Bien qu’en marge des vents de force tempête, notre département a subi les effets de la partie arrière de cette perturbation, assez active et étendue sur tout l’arc.

Les zones les plus touchées sont le sud de la Basse-Terre, où l’on a enregistré un cumul de pluies de l’ordre de 200 à 300 mm en 24h, la commune de Bouillante avec 282 mm et les hauteurs de Capesterre BE avec 259 mm. Sur l’Est de la Grande-Terre, les cumuls de pluies ont atteint 120 à 150 mm. Des vents soufflant en rafales entre 50 à 80 km/h ont également été relevés par endroit.

Face à cette situation, la vigilance ORANGE a été déclenchée depuis le jeudi 11 octobre (18h00), puis la vigilance ROUGE dans la nuit de samedi à dimanche. Au regard de la persistance de cet événement climatique, la cellule de veille de la préfecture est naturellement montée en puissance pour aboutir la nuit dernière (04h00) à l’activation du Centre Opérationnel de Défense (COD) afin de coordonner l’action des différents services de secours mis en alerte sur tout le département.

Plusieurs tronçons de routes étaient impraticables en raison de la montée des eaux. Certains quartiers de Gourbeyre et de Basse-Terre ont été inondés.
Une centaine de maisons a été touchée par des inondations et quelques unes par des impacts de foudre qui ont généré des incendies. Deux personnes ont été hospitalisées .
Au total, une trentaine d’interventions majeures a été comptabilisée par les sapeurs pompiers.

Une personne est portée disparue à Matouba (Saint-Claude). Les recherches pour la retrouver menées depuis 6h00 ce matin par les équipes de la gendarmerie et du SDIS, avec le concours de l’hélicoptère de la sécurité civile, sont restées pour le moment vaines. Elle reprendront demain matin à 06h00.

Actuellement, la situation s’améliore malgré de forts épisodes pluvio-orageux entrecoupés d’accalmies. LA GUADELOUPE EST PLACEE AU NIVEAU DE VIGILANCE ORANGE.
Toutefois, la préfecture maintient ses recommandations de prudence et de vigilance, en raison :
- des risques accrus d’inondations, de glissements de terrain et d’éboulements, de crues torrentielles des ravines, fossés et ruisseaux.
- des conditions de circulation qui peuvent aussi être très difficiles par endroit.
- du risque de foudroiement
- des conditions de mer qui restent difficiles

On peut s’attendre également sur tous le département à de coupures intempestives d’électricité. Compte tenu de l’amélioration de la situation météorologique et d’un retour progressif à la normale, le COD a été désactivé ce dimanche à 18h00. Pour autant, la Préfecture demeure très attentive à l’évolution de la situation dans les prochaines heures et elle est en mesure de réagir à nouveau en cas de nécessité. La population est aussi invitée à rester à l’écoute des informations météo diffusées par les différents médias.