Rafaël : les mesures officielles

Route inondée à Pointe-d’Or, aux Abymes
© CLP | Route inondée à Pointe-d’Or, aux Abymes

Premier bilan de Rafaël : Une conductrice est activement recherchée dans le sud-Basse-Terre. Le véhicule a été retrouvé, mais pas son occupante. Les sorties restent fortement déconseillées.

Catherine LE PELLETIER Publié le , mis à jour le

Une petite accalmie a été observée dans la matinée, mais déjà, les trombes d’eau redoublent en Grande Terre et en Basse-Terre. La situation ne s’améliore pas et l’archipel Guadeloupéen reste en vigilance rouge. Une évolution de la situation n’est pas attendue dans les heures à venir. Les prévisionnistes pensent que le temps restera instable jusqu’à mercredi. A noter que la mer reste particulièrement démontée. 

Le site de Météo France Guadeloupe avec les bulletins de suivi.

La préfecture de la région Guadeloupe communique

LA GUADELOUPE EST PLACEE EN VIGILANCE ROUGE POUR « FORTES PLUIES/ORAGES »

A l’arrière de la tempête tropicale « Rafaël » qui évolue actuellement en mer des caraïbes et remonte vers Porto-Rico se trouve une bande pluvio-orageuse qui a causé de fortes précipitations et de nombreux impacts de foudre sur la Guadeloupe.

En raison de ces mauvaises conditions météorologiques qui s’accompagnent également de rafales de vent entre 50 et 80 km/h, la Guadeloupe est toujours placée au niveau de vigilance ROUGE pour fortes pluies et orages. Le sud de la Basse-Terre est particulièrement touchée, avec de nombreuses inondations survenues la nuit dernière.

La Préfecture recommande à la population de redoubler de prudence et de vigilance, notamment dans les zones habituellement inondables et concernées par cet événement climatique. Les pluies encore attendues ce dimanche peuvent être fortes et pourraient toucher par endroit des sols déjà saturés ou gorgés d’eaux et provoquer des inondations ou des glissements de terrain.

Dans ces conditions, la préfecture invite la population à faire preuve de prudence et de vigilance et recommande :
- d’éviter de circuler sur les routes sans nécessité absolue, car le réseau routier peut être glissant par endroit et jonché de débris divers (terre, roches, arbres ou branches) ,
- d’éviter de franchir les gués inondés même en véhicule tout terrain,
- d’obtempérer aux injonctions des sauveteurs ou des autorités municipales y compris pour des évacuations,
- de surveillez la montée des eaux si vous êtes dans une zone habituellement inondable en vous préparant à évacuer si nécessaire,
- de respecter les panneaux de déviations et d’interdictions mises en place,
- de ne pas rester sur le littoral
- de rester à l’écoute des différents médias qui relaieront les informations de la préfecture et de Météo-France,
- d’éviter en cas d’orage,
     . d’utiliser le téléphone portable
     . de vous abriter dans une zone boisée, à proximité de pylône ou de poteau électrique

L'actu en vidéo

JEUNES AMBASSADEURS

Les jeunes "Ambassadeurs de l’Engagement Associatif " guadeloupéens et martiniquais

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête