Guadeloupe: un ancien conseiller régional, jugé pour atteinte sexuelle sur une mineure, relaxé

Guadeloupe: un ancien conseiller régional, jugé pour atteinte sexuelle sur une mineure, relaxé
© Rémi Defrance

Cédric Cornet, 37 ans, ancien élu de la Région Guadeloupe, en charge de la jeunesse, qui était jugé pour atteinte sexuelle sur une adolescente de 13 ans au moment des faits en 2015, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre jeudi, a t-on appris vendredi de source judiciaire.

La1ère (avec AFP) Publié le

"Ce n'est pas encore formalisé mais je compte faire appel", a déclaré à l'AFP, le procureur de la République Xavier Bonhomme. Quelques jours auparavant, après sept heures de débats durant lesquelles aucun détail anatomique n'a été épargné à l'auditoire, le parquet avait requis deux ans de prison avec sursis, un contrôle socio-judiciaire de cinq ans et une inscription au fichier des délinquants sexuels.

"Des contradictions et des incohérences"

L'avocate de Cédric Cornet, Me Evita Chevry a pointé, selon le Journal France Antilles qui en rapporte les paroles, "des contradictions et des incohérences" dans les témoignages de la victime, "en grande souffrance affective". De son côté, l'avocate de la plaignante Me Sarah Aristide a déclaré aux médias locaux que le débat serait plus "serein" devant la cour d'appel. Cédric Cornet est un élu guadeloupéen, élu à la mairie du Gosier, une des communes de Guadeloupe.

Les faits avaient éclaté en 2015, lorsque l'adolescente avait fait état de "rapports intimes librement consentis avec Cédric Cornet lorsqu'elle venait chez lui pour des heures de soutien scolaire", dispensées dans le cadre de l'association Cédric Cornet Master Class, avait indiqué le parquet à l'époque. Le parquet avait été averti par les services sociaux scolaires ayant remarqué que cette jeune fille "(multipliait) les états dépressifs et les crises d'angoisse".