Free mobile veut proposer les mêmes forfaits et tarifs dans les Outre-mer qu’en Métropole

Free mobile
© THOMAS COEX / AFP

Le groupe Iliad a confirmé ce mardi devant la commission des affaires économiques de l'assemblée Nationale la volonté de son groupe de s'implanter en Guadeloupe, en Guyane, à La Réunion, en Martinique, à Mayotte, à Saint-Barthélémy et à Saint-Martin, en proposant les mêmes tarifs qu'en Métropole. 

La1ere.fr Publié le , mis à jour le

Le groupe Illiad a confirmé ce mardi après-midi devant la commission des affaires économiques de l'assemblée Nationale sa volonté de proposer dans les Outre-mer les mêmes tarifs et forfaits mobiles qu'en Métropole. "Chaque français, qu'il habite en Métropole, aux Antilles ou à La Réunion paye le même tarif" a indiqué devant les députés le directeur général du groupe Iliad, Max Lombardini. Ajoutant que Free souhaitait "mettre en place la continuité territoriale". 

Dans le cadre de l'appel à candidatures ouvert par l'Arcep, l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes, le groupe Illiad a déposé des dossiers pour être opérateur mobile dans les Outre-mer via la société Telco OI dont il est co-actionnaire avec le groupe Axian (anciennement Hiridjee). 

L'arrivée de Free dans les Outre-mer serait une véritable révolution pour les Outre-mer puisque les forfaits sont actuellement environ deux fois plus cher qu'en Métropole. Joint par téléphone, le groupe Iliad ne souhaite pas s'exprimer pour le moment. La décision de l'Arcep devrait intervenir en septembre.