François de Rugy à propos de Montagne d’or en Guyane : "on ne peut pas le faire tel quel"

François de Rugy
© DR | François de Rugy

A peine nommé ministre de la Transition écologique et Solidaire, François de Rugy était l’invité de la matinale de France Inter. Le nouveau ministre a donné son avis sur Montagne d'or, un projet de mine d’or géante en Guyane qu’il ne souhaite pas voir aboutir "tel quel".
 

CB Publié le , mis à jour le

"La commission nationale du débat public va rendre son rapport dans quelques jours ou quelques semaines", explique d’abord François de Rugy sur France Inter à propos du projet Montagne d'or en Guyane. 
 

Reprendre le projet

Interrogé par Léa Salamé sur ses propres convictions à ce sujet, François de Rugy répond : "Rien que le débat a montré que ce projet ne pouvait pas être mené tel qu’il avait été envisagé, donc il faudra le reprendre d’une façon ou d’une autre". 

Ma conviction est qu’on ne peut pas le faire tel quel, ça c’est clair et net, et le débat public a montré à quel point cela suscitait des tensions, des oppositions en Guyane et donc il faut reprendre les choses, mais en respectant les élus de Guyane qui se sont engagés, en respectant les uns et les autres qui ont travaillé en pour et en contre".

 
 

Consortium russo-canadien

Montagne d'or, ce projet de mine à ciel ouvert de 2,5 kilomètres de long et 400 mètres de profondeur, s'il aboutit, sera situé à 125 kilomètres de Saint-Laurent-du-Maroni, d'où 82 tonnes d'or environ pourraient être extraites. Nordgold et Colombus Gold, un consortium russo-canadien, sont les promoteurs actuels de ce qui pourrait être le plus gros projet aurifère en France.
 

Débat public

Un débat public a eu lieu du 3 avril au 18 juin 2018 en Guyane. Les associations écologiques, une partie de la population amérindienne et les élus écologistes dénoncent des conséquences graves pour l'environnement tandis que de nombreux élus de Guyane dont Rodolphe Alexandre, le président de la Région défendent le projet.