L'équipe de France dispute ce dimanche soir contre les Pays-Bas son deuxième match de la Ligue des Nations, après le match nul contre l'Allemagne (0-0) jeudi dernier. Le Martiniquais Raphaël Varane, en course pour le Ballon d'Or, portera à nouveau le brassard de capitaine en l'absence d'Hugo Lloris, bléssé.
 
 

A guichets fermés

Au-delà de la rencontre, comptant pour la Ligue des nations, les joueurs pourront communier avec leurs supporteurs, huit semaines après un défilé sur les Champs-Elysées qui en avait frustré plus d'un. Les Bleus avaient été acclamés par 300.000 personnes à Paris. Mais leur autobus à impériale avait descendu l'avenue parisienne au pas de charge, avant qu'ils ne soient longuement reçus à l'Elysée par Emmanuel Macron, suscitant l'incompréhension des supporters.

Le Stade de France sera à guichets fermés, les 77 000 places disponibles ont toutes été écoulées dès la semaine dernière. Deux tifos géants seront déployés dans les tribunes avant le coup d’envoi : l’un représentera sur fond bleu les deux étoiles de champion du monde, l’autre indiquera "15-07-2018", référence de la date de la finale France - Croatie à Moscou. Une bâche terrain sera également installée avant la rencontre.

A l'issue du match, les coéquipiers de Raphaël Varane feront un long tour d’honneur avec la réplique de la Coupe du monde, un moment qui avait été quelque peu galvaudé le soir de la finale sous la pluie de Moscou.