Football : le président de Guingamp critique vertement Jimmy Briand

Briand vs Desplat
© FRED TANNEAU/AFP/JASPER JACOBS/ BELGA MAG/ BELGA | Jimmy Briand (à gauche) et Bertrand Desplat (à droite)

Dans un entretien accordé à nos confrères de Ouest-France, et publié ce mardi 4 septembre, le président de l'En Avant Guingamp n'y va pas de main morte avec le footballeur antillais Jimmy Briand, qu'il qualifie de "personnage très noir". 

Valentin Deleforterie
Publié le , mis à jour le

L'affaire Jimmy Briand devrait encore faire parler d'elle un certain temps. En juillet dernier, l'attaquant avait résilié son contrat avec Guingamp. Le club breton avait facilité le transfert du joueur pour qu'il rejoigne l'Impact Montréal (Canada). En contrepartie, Guingamp avait passé un accord moral avec Briand pour qu'il s'engage à ne pas poursuivre sa carrière en France. 

 

"Cet homme-là ne m'intéresse plus"

En août, l'ex-Lyonnais a finalement rejoint les Girondins de Bordeaux, provoquant le courroux des supporters guingampais, et une menace d'action en justice de la part du club breton. Ce mardi, le président de l'EAG Bertrand Desplat a confirmé que l'affaire en est toujours "au volet judiciaire". Il a également profité de l'interview pour régler ses comptes avec Jimmy Briand. 
 

Je n’ai jamais vu un joueur s’engager libre et contre la volonté de son club, dans un autre club. C’est simplement ce bon droit là qu’on va faire valoir.
De la déception ? Sur l’aspect financier des choses, je pense qu’on aura gain de cause. La blessure morale, elle, est je ne vais pas dire éternelle… Mais si, certainement. C’est beaucoup sur l’attitude du joueur avant son départ. Mais aussi sur l’attitude du joueur après son départ. C’est globalement un personnage très noir qu’on a découvert. Bien entendu qu’à partir du moment où ça concerne un joueur pour qui on a eu la plus grande affection, et la plus grande confiance, il y a une déception à la hauteur.
Aujourd’hui, cet homme-là ne m’intéresse plus. Guingamp - Bordeaux ? S’il est sur le terrain, tant mieux pour lui, sinon, ça ne me fait ni chaud ni froid.

- Bertrand Desplat, président de l'EAG


Kombouaré s'était aussi exprimé

En août dernier, l'entraîneur néo-calédonien de Guingamp Antoine Kombouaré avait lui aussi exprimé à Ouest-France sa déception après la signature de Briand à Bordeaux.
Antoine Kombouaré
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
 

C’est une pointe de déception, je ne le cache pas. C’est vrai qu’il y avait un accord moral. Mais maintenant je ne suis pas surpris, ça fait partie des choses qui peuvent arriver dans le foot. Je constate. Je suis déçu, maintenant j’avance. Ça sera maintenant un adversaire, j’allais même dire un ennemi. Maintenant il est dans le camp d’en face, tant pis pour lui. C’est la vie.

- Antoine Kombouaré, entraîneur de l'EAG


Jimmy Briand retrouvera son ancien club le 23 septembre prochain, à l'occasion du match opposant Guingamp à Bordeaux au Stade du Roudourou. A voir la teneur des discours côté guingampais, les retrouvailles devraient être pour le moins tendues ...