Une entrepreneuse afro-américaine lance un fonds dédié aux femmes noires

Economie
© AFP | Arlan Hamilton fondatrice de Backstage un fonds dédié aux entrepreneuses afro-américaines

Ce n’est pas un secret que les femmes, en particulier les femmes de couleur sont sous-représentées dans le monde de la finance et de l’industrie de la technologie. La société de capital-risque Backstage a crée un fonds de 36 millions de dollars dédié aux femmes noires.

Alain Jeannin
Publié le , mis à jour le

L’industrie de financement du capital-risque est dominée par les hommes. Les femmes ne représentent que 9 % des gestionnaires et 15 % des bénéficiaires des fonds d’investissement selon une étude économique du groupe de presse financière Forbes. Au sein des fonds d’investissement, les fonds de capital-risque financent des entreprises jeunes qui n’ont pas encore accès aux marchés financiers. Certains comme Backstage se spécialisent sur le capital amorçage, c’est-à-dire le premier apport en capital d’une entreprise.

Des fonds pour la diversité

Backstage se donne donc pour objectif de réorienter les flux d’argent vers des investisseurs issus des minorités. Ce combat est celui d’Arlan Hamilton, qui a créé son propre fonds de capital-risque après avoir subi les refus des investisseurs de la Silicon Valley. Finalement, le projet a pu aboutir grâce au soutien financier de Susan Kimberlin, une spécialiste du management financier et de l’investissement dans les start-up. Backstage Capital est aujourd’hui soutenu par des poids lourds du secteur des technologies de la région de San Francisco. Arlan Hamilton l’appelle le « it’s time about damn time fund », c’est-à-dire « le fonds qui arrive au bon moment ».

Investir en nous 

La fondatrice et présidente de Backstage Capital, qui est une société de capital-risque américaine, entend dédier ses prêts et ses financements aux femmes entrepreneuses afro-américaines et aux personnes issues uniquement des minorités. « Ma conviction est qu’investir de l’argent, du temps ou des ressources […] dans toutes les personnes de couleur et dans les femmes aux Etats-Unis n’est pas quelque chose que l’on devrait considérer comme une faveur ». Et de poursuivre de façon encore plus engagée « cela vous rend service de nous soutenir si vous êtes un homme blanc, car nous sommes le futur » a déclaré Arlan Hamilton au média Quartz spécialisé dans la finance globale.

Changer les mentalités

Doté de 36 millions de dollars, le fonds injectera 1 million de dollars dans des projets sélectionnés. Backstage n’est pas le seul fonds d’investissement qui travaille à changer les mentalités et à orienter les flux d’argent vers les femmes issues des minorités. All Raise se donne aussi comme objectif d’augmenter le nombre de femmes noires parmi ses gestionnaires et ses bénéficaires. Le fonds d’investissement a été fondé par 30 femmes qui portent les valeurs du féminisme.