En ce 1er mai, un Réunionnais reçoit la médaille du travail à l'Elysée

Remise médaille du travail Elysée
© Elysée.fr

Achille Virama Lachoutmy était ému, ce 1er mai. A l'occasion de la fête du travail, ce Réunionnais a reçu, à l'Elysée, des mains de François Hollande, la médaille du travail. Reportage.

David Ponchelet
Publié le , mis à jour le

C'est une tradition du 1er mai : pour la fête du travail, le chef de l'Etat a remis à vingt récipiendaires la médaille du travail. Parmi les dix hommes et dix femmes, venus de dix régions différentes, un Ultramarin : Achille Virama Lachoutmy, de La Réunion. Une grande émotion pour Achille qui venait dans l'hexagone pour la première fois.

Regardez le reportage de Pascal Zuddas et Bruno Gabetta (France Ô/Outre-mer 1ère)

Un Réunionnais reçoit la médaille du travail à l'Elysée


 


Qui est Achille Virama Lachoutmy ?

Il y a quelques jours, Jean-Marc Seguin, journaliste à Réunion 1ère, a dressé le portrait d'Achille Virama Lachoutmy. Regardez ce reportage :
Portrait d'Achille Virama Latchoumy, Réunionnais qui a reçu la médaille du travail à l'Elysée

 

La médaille du travail [Encadré]

A l’origine, lors de sa création en 1948,  la médaille du travail  récompensait l'ancienneté chez un seul employeur à l'image de son ancêtre, la médaille d'honneur du ministère du Commerce et de l'Industrie, créée en 1886 pour fidéliser la nouvelle main d'œuvre industrielle venue du monde rural - mais ce n'est plus le cas.

En 1984, le nombre d'employeurs maximum passe à 4. En 2000, il devient illimité. Selon le décret de 1984 révisé en 2000, cette médaille récompense  «l'ancienneté des services honorables [...], la qualité exceptionnelle des initiatives prises [...] ou [les] efforts pour acquérir une meilleure qualification».

Depuis son élection,  François Hollande a choisi de transférer cette cérémonie de la rue de Grenelle (ministère du travail et de l'emploi) à la rue du Faubourg Saint-Honoré (L'Elysée).  Premier de la fonction à s'en faire l'hôte, François Hollande veut exprimer ainsi son engagement dans la bataille pour l'emploi. Comme le veut la tradition depuis le début du quinquennat, c’est donc le président de la République en personne qui a remis ces médailles ce 1 er mai 2016.