Gaston Kelman, supermanioc (VIDEO)

Gaston Kelman

La réponse de l'auteur de "Je suis noir et je n'aime pas le manioc" à Nadine Morano et sa sortie sur "la France, pays de race blanche", dans un nouveau livre paru jeudi 28 avril.

Jean-Marie Chazeau
Publié le , mis à jour le

Gaston Kelman a fait du manioc le symbole de la confusion identitaire depuis son premier succès de librairie "Je suis noir et je n'aime pas le manioc". Toute l'œuvre essayiste de l'ex-séminariste de Douala et ancien Black Panther à Londres consiste à dénoncer le clivage par la couleur de peau.  Il  y revient dans son dernier livre, en prenant prétexte aux propos très décriés de Nadine Morano chez Laurent Ruquier. Kelman pousse très loin le balancier dans l'autre sens en expliquant pourquoi selon lui "la France est le pays le moins raciste du monde."

"La France, pays de race blanche ...vraiment?", de Gaston Kelman. Editions l'Archipel, 17 €