Défis d'ici du 24 avril 2016

defis d'ici 24 04

Musique, conte, enseignement alternatif et natation voilà les réjouissances au programme de la première de l'année. Aux commandes deux nousveaux visages, transfuges de la radio, vous trouverez, ici, invités et interviews.

Karine Boppdupont
Publié le , mis à jour le

Pour cette première, Défis d’ici reçoit :
- YKSON, pour la sortie du conte pour enfants ‘’Aji et le soleil’’ et Focus sur son single ‘’Revival’’
- LUSIO, vainqueur de la Nescafé Star 2015 qui sort son premier CD
- MORGANE CARRE-FALCOZ, enseignant alternatif de Association Meïna Bwëti à KONE
- LARA GRANGEON, Championne de natation.
et Loane et Ricca pour le «live en herbe»

Loane

De la radio au petit écran

Avec ses yeux rieurs et ses t-shirt collector, Julien reprend les manettes de « Défis d’ici » l’émission qui donne la parole aux calédoniens. Pour cette 3e saison, NC 1ère ne change pas de concept mais se renouvelle avec une nouvelle chroniqueuse : Nïa. Elle réveille la calédonie tous les samedis de 6h à 8h dans « Tout Azimut » en radio. Aussi à l’aise dans un studio radio qu’à l’écran, la pétillante chroniqueuse allie charme et humour. NC 1ère parie donc sur le talent de ses deux nouveaux complices. Entretien…

Julien, en plus de votre émission radio Court jus tous les soirs sur NC 1ère radio, en télé vous reprenez les rennes de l’émission de proximité «Défis d’ici» après Emmanuelle Darman, qu’est-ce qui vous a convaincu de revenir en maître de cérémonie du petit écran ?
Julien : Pour commencer, je me suis bien amusé l’an dernier. J’ai vraiment apprécié cette expérience, mais je dois avouer qu’il y avait comme un arrière goût de trop peu. De plus, lors de ce remplacement, j’ai du prendre le train en marche. Tandis que cette fois c’est moi qui suis aux commandes de la locomotive et ce n’est pas du tout pareil.
Nïa, vous aussi venez de l’univers « radio », tous les samedis on vous retrouve dans «Tout azimut», comment appréhendez-vous ce nouveau défi de chroniqueuse à la suite de Valdel ?
Nïa : J’ai hâte !!! Je suis un peu stressée mais c’est normal. En effet je sors du studio radio où je suis cachée derrière mon micro pour être face caméra.
J’ai deux chroniques qui me correspondent bien on va allier humour partage et bonne humeur et puis avec Julien on s’entends super bien ça promet !!!
Julien pouvez-vous nous donner un aperçu de cette nouvelle mouture de Défis d’ici qui fête sa troisième rentrée ?
Julien : La priorité, c est bien sur les invités qui sont toujours au nombre de quatre, avec une particularité cette année : des sportifs que nous comptons recevoir chaque semaine. Lives et sketchs sont toujours au programme et une autre nouveauté s’est glissée dans l’émission, puisque nous donnons la parole à la jeunesse et vous n’allez pas le regretter !
ykson et nïa

Et d’ailleurs pourquoi commencez-vous en avril ?
Julien : Pour une raison logistique puisqu’il faut savoir que toute la régie télé d’NC 1ere vient d’être intégralement changée et entre les travaux et autres formations des techniciens il était juste impossible d’être prêt avant.

Nïa quels sont les sujets que vous allez aborder dans votre (ou vos) chronique ?
Nïa : Comme je disais ça va bouger (rire). Ma première chronique «vu sur le web» mêlera insolite, drôle, humour, émotion, sport extrême, personnage hors du commun, chute etc… Quant à la seconde chronique, je m’intéresserai aux tendances, à la mode, aux nouveautés, la santé, le sport avec un maximum d’objets ou de produits à goûter, toucher, essayer. Je suis donc en quête absolu de tendances !
 
Julien et Nïa qu’est-ce qui vous passionnent dans la vie ?
Nïa : La vie tout simplement. Je n’ai pas de passions style sport ou lecture. Quoi que j’adore manger donc cuisiner. Mais je suis du genre à vivre chaque jour comme le dernier alors je suis hyperactive et j’aime les gens tout simplement.
Découvertes de cultures, voyages et j’aime les défis (d’ici rires).
Julien : Les gens, je suis fan des gens et de l’expérience de vie de chacun, et je suis incapable de vivre sans musique.
 
Êtes vous de ceux qui préfèrent le challenge ou la « voie du milieu »?
Nïa : Sans hésiter challenge j’ai toujours peur mais je fonce !
Julien : Choisir la voix du milieu ne m’aurait jamais amené dans ce genre de profession, nous sommes en challenge quotidien mais c’est à mon sens une belle façon de se sentir «vivant».
 
Peut-on vous proposer des défis ou des sujets avez-vous une adresse mail de l’émission, comment peut-on vous retrouvez sur les réseaux ?
Nïa : Bien sûr, facebook la page Défi d’ici enfin c’est le boss qui la gère : Juju.
Julien : Au-delà des défis, qui peuvent être proposé nous incitons toujours nos téléspectateurs à nous joindre sur la page facebook de ‘’Défis d’ici’’. Pour venir faire un live en ce qui concerne les musiciens. Certains invités l’ont déjà été à la base d’un mail envoyé, et nous sommes également en permanence en recherche d’expats calédoniens pour notre rubrique ‘’des news de vous’’ qui remporte un tel succès que nous la renouvelons pour cette saison.
 
Alors, après le bras de fer ou le duel façon Star Wars, seriez-vous prêts à relever ce petit défi pour votre première en télé : le jeu de la barbichette ?
Nïa : Grave !!!! oui oui je veux mais j’ai pas de barbichette ….rires
Julien : On rigole trop tous les 2, nous n’arriverions même pas à finir la chanson...

Revoir l'émission