Planète outre-mer

Une chronique présentée par Caroline Marie

Planète outre-mer

Un projet de coopération régionale pour mieux gérer les phénomènes climatiques dangereux sur les Petites Antilles [Planète Outre-mer]

Tempête aux Trois îlets en Martinique

Meteo-France Antilles-Guyane pilote un projet de coopération régionale pour mieux gérer les épisodes dit de "temps dangereux" sur la région des Petites Antilles. Tous les centres météo des îles des Petites Antilles travailleront ensemble pour assurer une meilleure sécurité à leur populations. 

Caroline Marie
Publié le , mis à jour le

La Martinique, la Guadeloupe et les autres îles des Petites Antilles ont un projet de coopération régionale pour améliorer la gestion des épisodes dit de "temps dangereux". Chaque île des Petites Antilles menacée par un phénomène climatique à risque, que cela soit une forte houle ou une forte pluie, obtiendra en temps réel des informations sur l’évolution de la situation et recevra un soutien opérationnel. Un dispositif afin d’éviter que des pays se retrouvent sans système d’alerte à la population. 

Salle de prévision à Météo-France Martinique
© Meteo-France Martinique | Salle de prévision à Météo-France Martinique


Centre opérationnel en Martinique

Les services météo de toutes les îles situées de Trinidad à Haïti seront mis en relation. Et au cœur de ce dispositif : un centre opérationnel régional basé à Météo-France Martinique.

Ce centre régional sera responsable de ce que l’on appelle « le cadrage de temps dangereux » c’est-à-dire qu'il devra prédire dans les 24 ou 48 heures les phénomènes qui menacent les territoires afin de les avertir et de discuter avec les prévisionnistes pour qu'ils trouvent la meilleure façon de communiquer, sachant que bien évidement les territoires restent maître de leur propre communication auprès de leur population. L’important est toutefois de ne pas laisser un pays, voire même un prévisionniste, tout seul. Dans les petites Antilles, ainsi qu’en Haïti, il y a des pays qui n’ont pas beaucoup de ressources techniques ou humaines. Et il n’est pas rare de voir un seul prévisionniste travailler plusieurs jours d’affiler et d’assurer seul la surveillance de son territoire.  

- Jean Noël Degrace, responsable à météo-France en Martinique


Dans sa première phase, le projet devrait couvrir l’ensemble des îles des Antilles, de Trinidad au Sud jusqu’en Haïti. Un projet de coopération qui se fera également en partenariat avec le Centre Responsable des Cyclones basé à Miami aux Etats-Unis. De nombreuses réunions avec l'ensemble des acteurs ont eu lieu depuis quelques années pour une phase d'expérimentation dès le premier semestre 2018.
Comité des Ouragans
© Meteo- France Martinique | Réunion du Comité des Ouragans
Pour la première fois, la Martinique va accueillir du 9 au 13 avril 2018 la réunion annuelle du « comité des ouragans » qui rassemble tous les pays de la Caraïbe, d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale.