A l'affiche cinéma

Présenté par Jean-Marie Chazeau

A l'affiche cinéma

"Tangente" : la grande évasion

Tangente à Cannes
© DR | Photocall de l'équipe du film "Tangente" à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes

Un film réunionnais projeté au dernier festival de Cannes : un court-métrage, lauréat du prix Océans du scénario, décerné par France Ô, tourné à la Réunion pendant le grand raid. De quoi allier l’intime au spectaculaire en moins de 30 minutes…

Jean-Marie Chazeau
Publié le , mis à jour le

Florie, créole réunionnaise de vingt-huit ans et mère célibataire, est incarcérée pour le meurtre de son compagnon. Mais elle est autorisée à participer à la course d'ultra-trail la plus célèbre de la Réunion : La Diagonale des Fous. Pour cela, elle a été entraînée en prison pendant un an par un éducateur sportif qui croit en elle. Et la voilà libre pendant trois jours et trois nuits, à courir sur les pentes de l’île intense…

Sur les pentes du Grand Raid
Elle est plutôt du genre mutique : Florie ne dit rien mais on comprend peu à peu son histoire : c’est la force de "Tangente" qui laisse parler les images, superbes, et surtout laisse entendre les bruits. La bande-son nous souffle ce que la voix ne dit pas…
Le souffle, c’est bien le mot : on court avec Florie sur les pentes du Grand Raid, de jour comme de nuit. La caméra est toujours placée au bon endroit pour nous faire ressentir la beauté des panoramas des Pitons de l’île intense, et partager la difficulté du parcours.

Un vrai suspens
Qui est cette jeune femme mutique, l’air buté, pleine de courage, qui suit la caméra ? Qu’est-ce qui la fait courir ? Un vrai suspens, un beau cheminement intérieur aussi, dans un décor de rêve.
Le film a obtenu le Prix Océans du scénario l’an dernier, avant d’être tourné et projeté cette année au Festival de Cannes, dans le cadre de la prestigieuse Quinzaine des Réalisateurs.
L’an prochain, ce sera L’Arbre et la pirogue, de Sébastien Marquès dont le scénario a reçu cette année le prix remis par Outre-mer 1ère et France Ô.