La question de Lenaïck Adam

Après avoir été félicité et applaudi pour son retour à l'Assemblée nationale, Lénaïck Adam, réélu dimanche dernier député de la deuxième circonscription de Guyane, a interrogé le Premier ministre sur le respect des Accords de Guyane, signés l'an dernier à l'issue du mouvement social qui a paralysé le département. "Je me suis engagé à défendre ces accords (...) Envoyez-nous des signes forts pour éviter un retour aux barricades", a demandé le député à Edouard Philippe.

La réponse d'Edouard Philippe

Le Premier ministre a réaffirmé dans sa réponse que les Accords de Guyane seront respectés par le gouvernement : " Mon gouvernement a confirmé l'engagement pris au nom de l'Etat par un gouvernement précédent". Edouard Philippe a notamment évoqué les 250 millions sur cinq ans pour les écoles et lycées, ainsi que les 150 millions sur dix ans pour les écoles.

"La Guyane est confrontée à des défis considérables (...) L'objectif de l'Etat c'est d'avancer dans le sens des accords signés, pour un développement réel et ambitieux de la Guyane", a conclu le Premier ministre.  


La question de Lénaïck Adam et la réponse d'Edouard Philippe : 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.