Dormez tranquille: le dodo n'est pas réapparu à La Réunion ! [fake news]

dodo filmé à la Réunion capture d'écran youtube
© capture d'écran youtube

Une vidéo publiée sur youtube en 2015, montrant soi-disant un dodo vivant réapparaît actuellement sur les réseaux sociaux. Il s’agit en fait d’une (vieille) "fake news".

Albane Lussien
Publié le , mis à jour le

"Un dodo vivant filmé à l'île de La Réunion !!! ". Voilà le titre de la vidéo postée sur la page facebook de Terre Nature pour le Plaisir des Yeux mercredi dernier, et visionnée depuis plus de 1,8 million de fois…


La page facebook, spécialisée dans la publication de belles images et de vidéos sensationnelles, réutilise les images du dodo, mais oublie d'évoquer son origine. Résultat, des dizaines de milliers de personnes tombent dans le panneau du "ça paraît incroyable donc ça doit être vrai." Une vidéo-supercherie repérée par le site *Imazpress.

Déjà postée en avril 2015

Pendant les 20 premières secondes, apparemment filmées de nuit, on peut effectivement voir un dodo se promener aux côtés d'un iguane. La vidéo se poursuit par l'interview d'un pseudo "scientifique allemand de passage à La Réunion", censé avoir tourné la scène. Enfin, le reportage se termine à la "Société d'études ornithologiques de La Réunion".
Cette vidéo avait déjà fait des ravages… en avril 2015 ! Postée à l'époque sur Youtube, elle n’atteignait alors (que) les 15.000 vues.

Un poisson d'avril... en juin

Il s’agit en fait d’un faux reportage de Réunion la 1ère, réalisé à l’occasion du 1er avril ! A la base : un détournement d’une fausse vidéo réalisée par une ONG brésilienne, comme le révélait déjà à l’époque Antoine Krempf dans sa chronique Le vrai du faux sur Franceinfo. Le but de cette mise en scène 'dans la forêt du Costa Rica'? Sensibiliser à la sauvegarde d'autres espèces animales en danger. A la fin de la vidéo originale, on voit le dodo brandir un message : "Je voudrais seulement sauver ceux qui existent toujours ".

Un espèce bel et bien disparue

Pour rappel, le dodo est l’animal emblématique de l’archipel des Mascareignes, et notamment de l’île Maurice.
Dodo
© Agnes ANGST / NATURE PUBLISHING GROUP / AFP

Une espèce endémique qui s’est éteinte à la fin du XVIIème siècle, cent ans à peine après sa découverte par les Européens.  Une reconstitution de cet animal disparu peut être admirée au Musée d’Histoire Naturelle de Port-Louis : elle est le fruit du travail d’un naturaliste qui découvrit en 1865 un squelette complet de dodo sur l’île.