Cyclone Cook : Facebook déclenche le "safety check" pour la Nouvelle-Calédonie

nc

Lors du passage du cyclone Cook sur la Nouvelle-Calédonie, Facebook a déclenché sa fonction de sécurité "safety check", dimanche 9 avril. De nombreux calédoniens ont ainsi pu indiquer à leurs proches qu'ils étaient en sécurité.

La1ère.fr Publié le , mis à jour le

Dimanche 9 avril, alors que le cyclone Cook touche de plein fouet la Nouvelle-Calédonie, Facebook déclenche sa fonction de sécurité "safety check". En quelques heures, elle a permis aux membres de Facebook d’indiquer à leurs proches qu’ils étaient en sécurité au plus fort du passage du cyclone.
 

nc
nc
 

L'appel d'une Calédonienne

Cette option de Facebook est déclenchée lors d'événements dramatiques tels que les attentats ou les catastrophes naturelles. Elle  est activée lorsque le réseau social reçoit des alertes des agences mondiales de signalement de crise et de nombreux messages d’internautes concernant un incident.

Avant le déclenchement de l'alerte intitulée "le cyclone a New Caledonia", une calédonienne avait par ailleurs demandé dans un post à Facebook de la déclencher d'urgence. Son post avait été largement partagé sur le réseau social.

Déclenchée pour la première fois en Nouvelle-Calédonie, "safety check" a permis à de nombreux calédoniens d'indiquer qu'ils étaient en sécurité, mais aussi de voir que leurs amis l'étaient également.