Coupe du monde de rugby : Wenceslas Lauret, indispensable travailleur de l'ombre [Interview]

Wenceslas Lauret
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Le Réunionnais Wenceslas Lauret est l'un des 31 joueurs retenus pour disputer la Coupe du monde de rugby qui débute le 20 septembre. La1ere.fr l'a rencontré.

Eric Cintas / La1ere.fr Publié le , mis à jour le

C’est un Wenceslas Lauret décontracté que nous avons rencontré au siège du Racing 92, au lendemain de l’annonce de la liste des 31 joueurs retenus pour la Coupe du Monde par Jacques Brunel le sélectionneur.

Blessé lors de la préparation estivale aux ischio jambiers, le troisième ligne réunionnais n’a pu participer qu’au troisième et dernier match amical contre  l’Italie. Sa présence au Japon n’était donc pas garantie alors qu’il était titulaire en Juin lors de l’annonce initiale du groupe des 37 joueurs démarrant la préparation. Les belles performances du trio Ollivon Cros Aldritt lors des deux premiers matchs ont laissé planer le doute.

Wenceslas Lauret
© Lionel BONAVENTURE / AFP
 

Un joueur indispensable

Mais la spécificité de Lauret, gratteur plaqueur récupérateur, en fait un joueur unique dans le dispositif de Jacques Brunel. Il est un travailleur de l’ombre dont on ne peut se passer dans une Coupe du Monde où les combats seront primordiaux dans les rucks. Lauret, en fonction des nouvelles dispositions tactiques mises en place par Fabien Galthié, ne part pas dans la peau d’un titulaire au pays du soleil levant, mais il serait étonnant que le XV de France se passe de ses services lorsqu’on sait qu’il met la tête là où d’autres n’y vont pas forcement. Ce sont les tâches obscures, récupérer le ballon. Essayons d’y voir plus clair : comme Fabien Galthié prône un jeu de mouvement, dans ce cas Lauret est écarté, mais qu’il faut le ballon, dans ce cas Lauret est pris, l’équation est donc simple, Il sera le maillon indispensable
Wenceslas Lauret
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP
 

Ambassadeur de La Réunion

Le joueur du Racing, actuellement âgé de 30 ans, a démarré le rugby à Pouyastruc à l’âge de 12 ans près de Tarbes, puis est passé à Biarritz (de 2005 à 2013) avait de signer au Racing il y a 6 ans où il décroche le bouclier de Brennus en 2016 à Barcelone lors de la finale contre Toulon. Il est toujours ambassadeur de son île de La Réunion, quels que soient les endroits du monde où il se trouve, et il y retourne souvent pour des actions vers les jeunes sportifs, avec le comité de rugby de La Réunion.


Retour au Japon

Pour Wen ce voyage au Japon est un retour : il y était allé lors de la coupe du monde des moins de 20 ans en 2008, mais il avait ensuite raté les deux Coupes du Monde seniors en 2011 et 2015, suite à des blessures et méformes. Son parcours en bleu fut chaotique. Il a honoré sa première sélection en bleu le 12 juin 2010 face à l’Afrique du Sud. Il compte désormais 24 sélections en bleu.

Nous lui avons posé 5 questions. Wen nous répond sans ambages, directement, un peu à l’image de son jeu, sur sa réaction vis-à-vis de la liste des 31, son moment de doute pendant la préparation, ce que représente cette coupe du monde pour lui, le statut d’outsider de l’équipe de France et le premier match contre les Argentions le 21 septembre prochain.
 

Départ samedi

Rassemblés ce mercredi à Marcoussis, présentés jeudi au président de la République Emmanuel Macron, les bleus s’envoleront vers le Japon Samedi où ils prendront leurs quartiers d’abord à Fujiyoshida ( au pied du mont Fuji) puis à  Kumanoto sur l’ile de Kyushu. Et où ils démarreront leur aventure. Rappelons que jamais dans son histoire l’équipe de France de rugby n’a obtenu le titre mondial, malgré 3 finales jouées en 1987, 1999 et 2011.
 

Dispositif unique pour les 1eres

25 matchs ont été rachetés au groupe TF1, pour une diffusion en direct dans les Outre-mer, avec un duo de commentateurs qui alternera en studio pendant la coupe du Monde : Laurent Bellet et Daniel Hererro, d’une part Eric Cintas et Jimmy Marlu d‘autre part.
Voici la liste des matchs que vous pourrez voir sur les 1ere :

  • 20/09 Japon-Russie et la cérémonie d’ouverture
  • 21/09 Australie-Fidji ; France Argentine ; Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud
  • 22/09 Irlande-Ecosse ; Angleterre-Tonga 
  • 28/09 Argentine-Tonga
  • 29/09 Australie-Galles 
  • 30/09 Ecosse-Samoa 
  • 4/10 Afrique du Sud-Italie 
  • 5/10 Angleterre-Argentine 
  • 6/10 France-Tonga
  • 9/10 Galles-Fidji 
  • 12/10 Nouvelle-Zélande - Italie ; Angleterre-France
  • 19/10 deux quarts de finale : match 1 (1C 2D) et match 2 (1B 2A)
  • 20/10 deux quarts de finale : match 3 (1D 2C) et 12 h 15 match 4 (1A 2B)
  • 26/10 demi-finale vainqueurs matchs 1 et 2
  • 27/10 demi-finale vainqueurs matchs 3 et 4
  • 1/11 match 3e place 
  • 2/11 finale, puis cérémonie de clôture

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête