Corinne Narassiguin : la lente reconstruction du parti socialiste [#OMPOL]

Corinne Narassiguin
© FTV

La numéro deux du parti socialiste, Corinne Narassiguin, était l'invitée d'Outre-mer Politique, en Facebook live sur La1ere. Elle évoque sans langue de bois les difficultés actuelles du parti socialiste qui peine à se reconstruire après la déroute de la présidentielle.

La1ere.fr Publié le

Entre "devoir d'inventaire" du quinquennat de François Hollande, crise des gilets jaunes et les élections européennes, le parti socialiste peine à exister depuis la déroute qu'il a enregistré à l'élection présidentielle de 2017. La numéro deux du parti, la Réunionnaise Corinne Narassiguin, évoque sans langue de bois dans Outre-mer Politique, les difficultés actuelles des socialistes, "la chute est rapide, mais la reconstruction prend du temps", confesse-t-elle.


#OMPOL L'entretien

Dans la première partie d'OMPOL, avec William Kromwel et Thierry Belmont, Corinne Narassiguin évoque les élections européennes, la politique d'Emmanuel Macron pour les Outre-mer, mais aussi la suppression annoncée de France Ô. Regardez cette première partie qui était diffusée en Facebook live sur La1ere ce lundi matin :

#OMPOL Vos questions

Dans la deuxième partie de l'émission, Corinne Narassiguin répondait, toujours en Facebook live, aux internautes de La1ere. Elle évoque également la place actuelle de François Hollande au sein de la gauche. Elle estime qu'une figure politique pourrait créer une véritable union de la gauche pour les européennes : la Guyanaise Christiane Taubira. L'ancienne ministre de la Justice  "préfère être active différemment, mais nous espérons qu'elle prendra sa part dans la campagne".