Elle représente 80% de la biodiversité française. Pourtant, la richesse du patrimoine naturel des outre-mer n’est pas forcément mise en valeur, et connue de tous.
Pour remédier à cette carence en visibilité, et pour que tout le monde puisse apporter sa pierre à l’édifice, le ministère des Outre-mer et Wikimédia France lancent un défi à ceux qui se sentent l’âme d’un photographe.

« Photographiez les Outre-mer ». Du 1er au 31 août 2018, le but est de prendre et d’envoyer des clichés de l’un des espaces naturels ultramarins protégés.
Réserve naturelle nationale de La Désirade, estuaire de Sinnamary, îlot Mbouzi, îles subantarctiques, parc naturel de la Mer de Corail, lagon de Moorea… Dix-huit réserves naturelles et une soixantaine d’aires protégées sont concernées par le concours, et ce, dans les douze territoires d’Outre-mer habités.
 
 

Visibilité

Le but de la manoeuvre ? Parler des outre-mer, dévoiler leurs richesses, afficher leurs particularités, et les exposer aux yeux de tous.
Les œuvres des vainqueurs seront ensuite placées sous la licence libre CC-­BY-­SA, qui autorise à partager les photographies (copier, distribuer et communiquer sous tous formats) et les adapter (remixer, transformer) pour toute utilisation, y compris commerciale.
Ainsi, quiconque le souhaitant pourra y accéder gratuitement et légalement via internet.

Wikimédia n'en est pas à son premier concours de photographie. L'an dernier, elle avait lancé le "Wiki Loves Monuments 2017". Déjà l'association pour le libre partage de la connaissance avait invité les participants à photographier les monuments historiques et à placer ces photographies sous licence libre. En France, près de 6 000 photos avaient été importées sur la plateforme.

De même, avec le "Wiki Loves Earth France", les internautes sont amenés, chaque année, à partager leurs clichés pour valoriser et rendre accessible le patrimoine naturel de l'humanité.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

 

Un gagnant par territoire d'outre-mer

A l’issue du concours, les photographies des lauréats seront exposées, à l'automne prochain, dans les locaux parisiens de l’Agence française de Développement.
Au total, douze photographies, soit un lauréat par territoire, se verront attribuer le Prix Wikimédia France. Un tirage papier de leur photo, d’une valeur de 216 euros, sera également remis aux photographes sélectionnés.

Par ce concours, Wikimédia espère combler un déficit de visibilité des territoires ultramarins français, des secteurs géographiques sous-représentés sur Wikipédia.

La campagne est ouverte à tous et répond également à la volonté de sensibiliser les Français sur leur propre patrimoine naturel.
Un espace dédié sur la plateforme Wikimedia commons est disponible pour guider les participants dans la démarche.