Bambouman fait chanter les bambous

Bambouman aux Francophonies en Limousin
DR

L'artiste martiniquais Laurent Phénis, dit "Bambouman", fait de la musique à partir de tiges de bambous. Il possède plus de 100 instruments fabriqués à partir de ces plantes.

La 1ère Publié le

Philippe Lavil chantait "Il tape sur des bambous", Laurent Phénis le met en pratique : il fabrique sa musique avec des tiges de bambous. Artiste martiniquais, c'est lors d'un voyage dans son île d'origine qu'il découvre le potentiel artistique de ces plantes. Dès lors, il se lance dans la fabrication de dizaines d'instruments en bambous et cumule aujourd'hui une centaine de spécimens. Instruments à vents, à cordes ou encore percussions, tout est envisageable et envisagé par Laurent Phénis.

Celui qui se fait appeler Bambouman participait pour la première fois aux Franchophonies en Limousin cette semaine à Limoges. Là, un public varié a pu découvrir les mélodies de cet artiste qui définit sa musique comme une représentante du voyage et du métissage. Découvrez ces airs dans ce reportage réalisé par Christian Tortel, Philippe Hernando, Bernard Blondel et les équipes de France 3 Limoges :

Bambouman aux Francophonies en Limousin

L'actu en vidéo

Le reportage d'Henri Hélie Denis Rousseau-Kaplan et Daniel Quellier