Baisse des tarifs d'électricité à Wallis et Futuna

François Hollande à l'Assemblée

François Hollande, en déplacement à Wallis et Futuna en février avait annoncé une baisse du niveau des tarifs réglementés de vente de l'électricité à Wallis et Futuna. Un arrêté vient d'être publié pour mettre en oeuvre cette baisse qui sera progressive.  

La1ere.fr Publié le , mis à jour le

Lors de son déplacement sur les îles de Wallis et Futuna en février 2016, le Président de la République avait annoncé une première baisse du niveau des tarifs réglementés de vente de l’électricité à Wallis et Futuna.
 

Baisse progressive

L’arrêté qui vient d’être publié, en application des dispositions issues de l’article 214 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, met en œuvre cette baisse et prévoit la procédure et les conditions de l’alignement des tarifs réglementés de vente de l’électricité des îles Wallis et Futuna sur ceux pratiqués en métropole, d’ici le 1er janvier 2020.
 

Première baisse dès juillet

La baisse intervient dès le 1er juillet 2016, sur les 50 premiers kWh consommés chaque mois, puis le 1er janvier 2017 sur les 100 premiers kWh consommés chaque mois et le 1er juillet 2017 sur les 150 premiers kWh consommés chaque mois. Cela ouvre la voie à l’alignement progressif des tarifs sur la métropole, qui conduira d’ici 2020 à une division par cinq du prix de l’électricité sur le territoire.

"Progrès considérable"

Dans un communiqué, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement et George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, saluent "ce progrès considérable pour la population des îles Wallis et Futuna qui marque la volonté du Gouvernement de lutter contre la vie chère dans les Outre-Mer".

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête