Australie: la surf thérapie reçoit le soutien du Prince Harry

Rassemblement "One wave at a time" à Sydney
© Saeed KHAN / AFP

En Australie, le surf contribue au traitement de troubles mentaux, comme le montrent les "fluo fridays" organisés par le groupe "One Wave at a Time". Ces rassemblements ont reçu par le soutien du Prince Harry. 
 

Brett Kline (avec Bruno Sat) Publié le , mis à jour le

Grant Trebilco est bi-polaire. La pratique du surf a grandement contribué à son rétablissement psychologique et physique. Une expérience positive qu'il a décidé de partager avec d'autres personnes en souffrance. Il a créé à Sydney  la communauté "One Wave At a Time" (une vague à la fois) qui se rassemble tous les vendredis à l'occasion du fluo friday.
 

Ce rassemblement rassure les participants. Ils comprennent que ce n'est pas déshonorant d'aller mal. Certains n'avaient jamais parlé de leur dépression à leur famille ou à leurs amis. Mais aux Fluo Fridays, ils osent parler et après, ils cherchent de l'aide auprès de médecins. L'objectif est atteint.
Grant Trebilco, fondateur du groupe « One Wave » à Sydney

 

Peu importe si tu surfes ou non. Tu vas dans l'eau, et ça te lave le cerveau pour bien démarrer ton vendredi et tout le week-end, en fait.
Ricky, membre du groupe

 

Soutien princier

Le prince Harry soutient "One Wave at a time" en Australie
© Saeed KHAN / AFP | Meghan et le Prince Harry
 

Consécration pour le groupe One Wave, la visite de  Meghan et du Prince Harry. Lui aussi est concerné par les questions de santé mentale.

Le Prince Harry nous a dit : que « demander de l'aide n'est pas une faiblesse, c'est une force.  Et cela montre à la terre entière qu'on n'est pas seul face aux défis de la santé mentale."
Grant Trebilco, fondateur du groupe « One Wave » à Sydney


One Wave est devenu un mouvement thérapeutique international. Au coucher du soleil, comme ici à Bondi Beach, il permet à ses membres de rester rayonnants.