Archives d'Outre-mer : l'insularité en images depuis dix-neuf ans à l'île de Groix

Affiche de la 19ème édition du festival
© Festival International du Film insulaire de l'île de Groix | Affiche de l'édition 2019

La 19ème édition du - désormais célèbre - Festival International du Film Insulaire de l'île de Groix se tient du 21 au 25 août. Les Archives d'Outre-mer vous font revivre les moments forts de cette manifestation, devenue un rendez-vous de cinéma important de l'été. 

Odile Paul
Publié le , mis à jour le

"Du cinéma dans les îles", c'est ainsi que se présente ce rendez-vous né en 2001. Cette manifestation, inspirée par le Festival du Livre Insulaire d'Ouessant, se veut "le porte-parole des îles du monde".

1ère édition

La toute première édition s'est déroulée au rythme de sons venus du Pacifique et bien-sûr de la Bretagne. Avec une compétition internationale de films documentaires et de courts-métrages. Regardez ce reportage de France 3 Rennes, lors de cette édition où les îles invitées étaient Les Marquises. 


Le festival cherche à rendre le sentiment insulaire à travers la parole de ses habitants. Aucune île ne ressemble à une autre, il se dégage pourtant des particularités qui rassemblent ceux qui y vivent. Le festival donne la parole aux femmes et hommes de la mer. Les Outre-mer français y ont plus d'une fois été mis à l'honneur.

Voyez le reportage de Ronan Ponnet, diffusé dans le Journal du soir, RFO Paris, le 23/08/2013

Le festival nous donne une autre vision des îles. Ce ne sont pas des histoires de marins, ou de pêche, ce qui serait bien trop évident. Ce n’est pas non plus la carte postale qui flatte la beauté des paysages. Il s’agit de vivre ces territoires à travers la propre histoire de ses habitants.
 

Histoire

L’histoire s’est invitée de plein pied, en 2011, avec la projection en avant-première du film de Mathieu Kassovitz, "L’Ordre et la morale". Il met en scène un moment de l’histoire française encore délicat à évoquer, l’assaut de la grotte d’Ouvéa en 1988, où 19 kanaks et deux gendarmes ont trouvé la mort. Film difficile, de par sa réalisation et par sa portée politique, il est projeté au festival en 2011. Le réalisateur est accompagné des acteurs et certains protagonistes de l’époque.

Un moment particulièrement émouvant dans l’histoire du festival, comme le montre ce reportage de Sophie Neny, diffusé dans le Journal du soir de RFO Paris, le 22/08/2011

Pour sa 19ème édition, le festival se tourne encore vers l’Océan Pacifique, puisque ce sont les îles chiliennes que l’on s’apprête à découvrir. De l’île de Pâques à l’île de Robinson Crusoé, le pays le plus long d’Amérique du Sud ouvre la porte à l’Amérique Latine puisque c’est la première fois que le continent sud-américain est invité.