Archives d'Outre-mer – décembre 1997 : Jean-Marie Le Pen violemment pris à partie en Martinique

le pen martinique
© DR | Jean-Marie Le Pen chahuté à l'aéroport en Martinique, en décembre 1997.

Les week-ends, La1ere.fr vous propose un voyage dans le temps et l’histoire avec ses archives. En décembre 1997, Jean-Marie Le Pen, alors président du Front national, était violemment pris à partie par des militants indépendantistes à l'aéroport du Lamentin en Martinique.  

La1ere.fr (avec service archives) Publié le , mis à jour le

En décembre 1997, Jean-Marie Le Pen et son épouse arrivent dans une salle de transit de l'aéroport du Lamentin en Martinique, en provenance d'Orly. Officiellement, ils ont prévu de se rendre à Porto Rico. Ils sont violemment pris à partie par des indépendantistes, qui pensent que le couple veut en fait séjourner en Martinique. Coups et insultes pleuvent. Le leader du Front national dénonce "le dispositif tout à fait dérisoire de la police, qui pourrait même faire penser à un guet-apens". "Je suis député européen, et je saurai tenir compte de cette attitude dans les discussions concernant les intérêts des îles", ajoutera-t-il. 

>>> REGARDEZ : Jean-Marie Le Pen pris à partie en Martinique (RFO Martinique, décembre 1997)


>>> Et en 2001, Jean-Marie Le Pen se rendait à Mayotte, recevant un accueil plutôt froid, contrastant avec celui reçu par sa fille Marine le 30 novembre 2016.