Archives d'Outre-mer - 2000 : le combat des minorités visibles

Manifestation nationale pour le peuple noir 20 mai 2000
© FRANCOIS GUILLOT / THOMAS COEX / AFP | Manifestation nationale pour le peuple noir, 20 mai 2000 - Luc Saint-Eloy et Calixthe Belaya à la Cérémonie des Césars, le 19 février 2000

Les seize actrices françaises, auteures de l'ouvrage collectif "Noire n'est pas mon métier", monteront les marches du célèbre festival de cinéma à Cannes, qui débute le 9 mai 2018. Le "collectif égalité" avait, dès 2000 dénoncé les discriminations subies par les minorités visibles. 

Odile Paul
Publié le , mis à jour le

Décembre 1998 : le Collectif Égalité est créé par Calixthe Beyala. L'écrivaine initie et devient porte-parole de l’association avec Luc Saint-Eloy, Dieudonné, Stéphane Pocrain et Manu Dibango entre autres. Ce collectif lutte pour pour une meilleure représentation des minorités dites "visibles" dans les médias avec la mise en place de quotas permettant aux Noirs, aux Maghrébins ou aux Asiatiques d'être présents.

La 25e cérémonie des Césars

Luc Saint-Eloy et Calixthe Belaya font irruption sur scène lors de la cérémonie des Césars, le 19 février 2000, pour dénoncer la sous-représentation voire l'absence d'artistes noirs dans le cinéma français. A cette occasion, Calixthe dédie symboliquement un César à l'actrice Darling Légitimus, doyenne des acteurs noirs français, jamais honorée en France et décédée en décembre 1999.

La marche du peuple noire​

Le 20 mai 2000 est organisée à Paris "La grande manifestation nationale du Peuple noir de France". Plus de mille personnes défilent "pour l'honneur et le respect", pour que les minorités visibles soient prises en compte.

On est des gens ordinaires pouvant apparaître dans des fictions auprès de toutes les autres personnes. On est partie intégrante de la société. Et si la télé, et qui plus est la télé publique, doit nous renvoyer le reflet d'une France, c'est cette France là.
- Dora Kouyaté, Collectif égalité


Regardez l'extrait du magazine de Louis Otvas diffusé sur RFO en mars 2001 : 

Extrait magazine Les minorités visibles