4 septembre 1995, cette date restera à jamais dans les mémoires des habitants de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Il y a 22 ans en effet, l'ouragan Luis dévastait l'île entrainant des dégâts considérables. Ce fût une catastrophe pour la population, l'économie et la saison touristique.

A l'époque, les autorités françaises avaient très mal anticipé l'arrivée de Luis. Le dernier cyclone de cette puissance ayant atteint les îles du nord était Donna en 1960. Les prévisions n'avaient pas été prises au sérieux et la population n'était pas préparée, contrairement au côté hollandais. Deux jours avant l'arrivée de Luis, des troupes hollandaises avaient en effet débarqué pour prévenir la population et la préparer à affronter l'ouragan.

Lorsque l'ouragan s'est présenté, la population s'est barricadé comme elle pouvait. RFO se mobilise et diffuse des messages en Français et en Créole pour inciter les personnes à rentrer chez elles. Après le passage de Luis, Saint-Martin et Saint-Barthélemy offrent un spectacle de désolation. L'acheminement des secours de première urgence débute deux jours après le passage du cyclone. 

>>> Bilan des dégâts à Saint-Martin et Saint-Barthélémy après le passage de l'ouragan Luis en 1995:  

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.