Après une halte à Mayotte et à La Réunion, le XV de France s'envole pour l'Afrique du Sud

XV de France à Mayotte
© Mayotte 1ère

L'équipe de France de rugby a fait deux étapes en début de semaine à Mayotte et à La Réunion. Cette opération de séduction fait suite à l'engagement n°44 de la campagne de Bernard Laporte: l'organisation de la venue de l'équipe de France dans les Outre-mer à chacune de ses tournées d'été.  

Pierre Lacombe
Publié le , mis à jour le

C'était l'un des engagements de Bernard Laporte durant sa campagne pour l'élection à la présidence de la Fédération française de rugby: organiser la venue de l'équipe dans une une des trois zones (Caraïbes, Océan Indien et Pacifique) à chacune de ses tournées d'été. Promesse tenue. L'équipe de France, scindée en deux, a fait une halte en début de semaine à La Réunion et à Mayotte, avant de s'envoler ce mercredi pour l'Afrique du Sud où elle affrontera le 10 juin les Springboks le 10 juin à Pretoria.  

Laporte
A la Réunion, le XV tricolore a effectué un premier entrainement ouvert au public lundi au stade du centenaire à l'Etang-Salé avant de se prêter à une séance d'autographes et de photos. Ce mardi, ils ont remis des trophées aux finales des écoles primaires pour 800 enfants de CM1 et CM2 avant un nouvel entrainement, également ouvert au public, mais cette fois à Saint-Denis au stade de la Redoute. 

A Mayotte, l'autre partie de l'équipe de France a effectué ce lundi une session de récupération en public avant un entrainement avec les écoles de rugby. Comme à La réunion, les tricolores ont joué le jeu des autographes, photos et selfies avec les enfants mahorais. 


Conflit d'intérêts ? 

Seul bémol dans cette opération de séduction à Mayotte, l'exclusivité accordée à la chaîne privée KTV, détenue à hauteur de 10% par Serge Simon, le vice-président de la Fédération française de rugby. La presse nationale s'est d'ailleurs émue de ce mélange des genres. Le Figaro s'est même autorisé à poser la question sur un éventuel "conflit d'intérêts pour le vice-président de la FFR"


Regardez le reportage de Mayotte 1ère: 

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête