Annick Girardin : "Pas question d'accepter la baisse du Posei" décidée par la Commission Européenne

Tracteur et champ de canne
© Martinique 1ère | Les planteurs préparent la prochaine saison dans l'anxiété.

En réponse à la députée de Martinique Josette Manin concernant la baisse annoncée par la Commission européenne du Posei, le fond européen qui soutient l'agriculture Outre-mer, la ministre a répondu que la France restera ferme et n'acceptera pas cette baisse annoncée.

La1ere.fr Publié le , mis à jour le

La députée de Martinique Josette Manin s'est fait l'écho, ce mercredi 20 juin à l'Assemblée nationale, de l'inquiétude des agriculteurs Outre-mer après l'annonce par la Commission européenne d'une baisse de 3,9 % du Posei ((programme d’options spécifiques à l’éloignement et à l’insularité), un programme européen spécifiquement dédié au soutien de l'agriculture dans les Outre-mer. Le 1er juin, la Commission européenne a fait part de son intention de baisser de 3,9% les aides directes de la PAC (Politique agricole commune), et donc de baisser du même taux le budget accordé au Posei, déclinaison de la PAC pour les Outre-mer. "Le gouvernement compte-t-il interpeller la Commission européenne ?" a demandé Josette Manin. 

Cette question à l'Assemblée nationale intervient alors que plusieurs parlementaires réunionnais ont adressé une lettre au chef de l'Etat pour lui demander de défendre le Posei face à la Commission européenne. 

La réponse d'Annick Girardin

"Cette baisse, il n'en est pas question", a répondu Annick Girardin. L'agriculture Outre-mer représente 35.000 emplois et un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros. "La position de la France est claire et ferme, nous n'accepterons pas cette baisse", a poursuivi la ministre des Outre-mer. "Nous sommes au début d'une négociation, la France s'efforce de rallier une majorité d'états membres derrière elle." Elle explique qu'elle va recevoir vendredi une délégation de 60 agriculteurs venus des Outre-mer. 

Regardez la question et la réponse