L'Académie du Pacifique sud signe une convention avec la Fédération Française de Rugby

RUGBY
© Polynésie 1ère

A Paris, l'Académie du Pacifique sud (ADPS) a signé une convention avec la Fédération Française de Rugby (FFR). Celle-ci permet aux jeunes calédoniens qui y sont formés d'être reconnus comme joueurs issus de la formation française.

La 1ère Publié le , mis à jour le

C'est dans les salons de l'hôtel Intercontinental à Paris que vient d'être signée une convention entre l'Académie du Pacifique Sud (ADPS) et la Fédération Française de Rugby (FFR). Grâce à celle-ci, l'association va obtenir le label de la FFR. Les joueurs de rugby qui y sont formés auront donc le statut de "JIFF", pour "joueur issu de la formation française". La convention a été signée par Bernard Laporte, président de la FRR, et Willy Taofifenua, directeur de l'Académie du Pacifique Sud. 
 

Pour éviter les départs anarchiques qui existent depuis un moment, on a signé la convention aujourd'hui avec Bernard Laporte. Il est ravi du projet. (...) C'est un rêve et une concrétisation de tout le travail qu'on produit depuis deux ans avec des personnes compétentes. On amène des compétences sur le territoire et on forme les jeunes pour qu'ils soient un peu plus professionnels.

- Willy Taofifenua, directeur de l'ADPS 


Regardez l'interview de Willy Taofifenua, il répond à Eric Cintas :


Encadrer les jeunes

L'Académie a pour objectif de former des jeunes de 18 à 23 ans, issus des territoires du Pacifique, Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna. Elle doit permettre de former les rugbymens pour leur permettre d'intégrer le haut niveau en métropole dans les meilleures conditions. "Les présidents [des clubs de Nouvelle-Calédonie, ndlr] étaient d'accord pour qu'on s'occupe de ces jeunes qui sont un peu emmenés dans l'inconnu en France", explique Willy Toafifenua. Lui-même ancien joueur professionnel international de rugby à 7 et père de deux joueurs actuellement au RC Toulon, il avait à coeur de mieux encadrer les rugbymens et d'éviter le déracinement brutal, souvent source d'échec. 
 

Recrutement à domicile

Un fonctionnement en autonomie avec l'aval de la fédération, afin de recruter et former directement sur le territoire. L'ADPS ouvrira ses portes en février en Nouvelle-Calédonie. Pour la première année, l'Académie va récupérer les jeunes du pôle espoir déjà existant, "mais aussi les meilleurs potentiels qui existent à côté".