L'Autorité de la concurrence sanctionne à nouveau SFR et sa filiale réunionnaise SRR pour des pratiques abusives

telephone
© DR

10 millions d'euros. C'est le montant de la nouvelle amende que l'Autorité de la concurrence inflige à SFR et sa filiale réunionnaise SRR. Motif : l'opérateur téléphonique pratiquait des écarts de prix abusifs sur le marché des entreprises. L'opérateur avait déjà écopé d'une amende de 46 millions. 

La1ere.fr Publié le

Sale temps pour SFR et sa filiale réunionnaise SRR. L'Autorité de la concurrence a décidé de sanctionner l'opérateur à hauteur de 10,7 millions d'euros. 
L'opérateur avait déjà été condamné en juin 2014 à une amende de 46 millions d'euros pour des pratiques abusives sur le marché des particuliers.


Le marché "entreprises"

Cette fois, l'amende porte sur le marché des entreprises. Durant 12 ans à La Réunion et 6 ans à Mayotte, sur la clientèle professionnelle (les offres de téléphonie destinées aux entreprises. SFR et sa filiale SRR proposait des tarifs préférentiels pour les appels passés vers d'autres clients du réseau SRR. En revanche, vers les réseaux concurrents, les tarifs proposés étaient beaucoup plus élevés. L'Autorité de la concurrence estime que le différentiel était trop fort, qualifiant ces écarts de prix d'abusifs. Résultat : une amende de 10,7 millions d'euros.

Déjà une condamnation

Pour le même motif d'écarts de prix abusifs, mais cette fois sur le marché des particuliers, SFR et sa filiale réunionnaise avaient écopé en 2014 d'une amende de 46 millions d'euros. L'Autorité de la concurrence précise que les opérateurs ont le droit de pratiquer une différence de prix entre les appels passés vers leur propre réseau et les réseaux concurrents, toutefois dans une certaine limite :

"Si l'existence d'une différenciation tarifaire n'est en soi pas condamnable, elle le devient lorsque cette différence de prix excède les écarts de coûts supportés par l'opérateur dominant."










Selon l'Autorité de la concurrence, les écarts de prix à La Réunion ont jusqu'à dix fois supérieurs aux écarts de coûts !

SFR est le premier opérateur de téléphonie mobile avec 60% de parts de marché à La Réunion et 85% à Mayotte, d'après l'Autorité de la concurrence 

L'actu en vidéo

L'université Georgetown franchit le pas sur les réparations